Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Reprise timide dans les boutiques de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Un mois et demi après la levée du confinement, les clients reviennent progressivement dans les boutiques du centre-ville de La Rochelle. Mais le chiffre d'affaires des commerçants indépendants continue de baisser. Ils enregistrent 20 à 70% de pertes par rapport à juin 2019.

Malgré le déconfinement, des commerçants indépendants de La Rochelle enregistrent des pertes de 20 à 70% de leurs chiffres d'affaires.
Malgré le déconfinement, des commerçants indépendants de La Rochelle enregistrent des pertes de 20 à 70% de leurs chiffres d'affaires. © Radio France - Marine Protais

Onze heures du matin, ce samedi. Les rues commerçantes de La Rochelle sont calmes, trop calmes pour un week-end de juin estime Valérie. D'habitude, à cette période, cette gérante fait le plein dans sa boutique de vêtements. Mais depuis qu'elle a rouvert, il y a six semaines, les clients se font rares. 

Le festival du film, la fête de la musique et les Francofolies ont été annulés. Il y a donc beaucoup moins de touristes à La Rochelle, ce n'est pas du tout comme les années précédentes.

Son chiffre d'affaires, comme ceux de la vingtaine de commerçants que nous avons rencontrés, continue de baisser. Moins 20 à 50% par rapport à l'an dernier. Une situation encore plus frappante chez les bijoutiers et maroquiniers qui enregistrent jusqu'à 70% de pertes. 

L'absence de touristes étrangers

Depuis le 11 mai dernier, jour du déconfinement, les clients passent de nouveau la porte de la boutique d'accessoires de mode de Véronique. Mais ils sont bien moins nombreux que l'an dernier. Elle estime que le taux de fréquentation a baissé "d'au moins 50%", notamment parce que les touristes étrangers ne sont pas revenus.

Pour faire une bonne saison, j'ai besoin de touristes allemands, hollandais, anglais. Et pour l'instant, ils ne sont pas là.

Véronique compte désormais sur les touristes français et la clientèle locale. Ce sont effectivement eux qui font tourner la boutique de maroquinerie d'Elodie, située cent mètres plus loin. 

Soutien de la clientèle locale

Elodie a rouvert sa boutique, rue Saint-Nicolas, le 11 mai. Et dès le 11 mai, ses fidèles clientes étaient de retour.

Certaines m'ont même acheté des bricoles, un t-shirt ou un accessoire. C'est une façon pour elle de montrer leur soutien aux commerçants indépendants.

Et c'est justement par solidarité que Clémence, 22 ans, est venue de Touraine pour faire du shopping. "J'ai décidé de passer le week-end à La Rochelle parce qu'il y a beaucoup de petites boutiques très sympas avec des articles qu'on ne trouve pas ailleurs, des articles locaux et artisanaux", souligne la jeune femme.

La preuve, après seulement dix minutes passées dans cette boutique, elle a déjà les bras pleins de vêtements qu'elle s'apprête à acheter. De quoi se refaire une garde robe après près de trois mois sans virée shopping.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu