Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reprise timide de l'activité dans les caves et caveaux des vins de la vallée du Rhône

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le confinement a mis un coup d'arrêt aux visites dans les caveaux et la fermeture des frontières, en vigueur au début du déconfinement, a privé caves et domaines des touristes étrangers. Alors que la haute saison touristique débute, les caveaux constatent que les visiteurs sont clairsemés.

Moment de dégustation au caveau de Gigondas avec des clients arrivés ce mardi 30 Juin
Moment de dégustation au caveau de Gigondas avec des clients arrivés ce mardi 30 Juin - Manon Vedel

Déjà depuis l'hiver, l'arrêt des exportations vers la chine et les taxes imposées par les Etats-Unis avaient fortement ébranlé la filière sans parler auparavant des conséquences du Brexit. Et en ce début de haute saison touristique, pour cette semaine à cheval entre juin et juillet, l'affluence habituelle n'est pas au rendez-vous. 

À la cave Les Vignerons de Gigondas, Christian Forestieri, le responsable du magasin, le reconnait : "Pour l’instant c’est très timide. Vous voyez là il est 11h, normalement il y a un pic. Néanmoins on commence à voir un petit peu des clients étrangers. Jusqu’à présent c’était plutôt français et petit à petit, il y a par exemple des Belges qui reviennent, quelques clients néerlandais aussi qui passent. Pour l’instant pas encore d’Allemands, je pense que c’est trop tôt."

Les réserves sont pleines avec d'excellents millésimes depuis cinq ans 

"Après, chez nous, le mois de juillet c’est vraiment le mois déclencheur donc on va voir comment ça va évoluer. D’autant qu’on a le stock. On a de jolis vins, de beaux millésimes en plus. On a la chance depuis 2015 d’être sur des années exceptionnelles, 2019 même peut-être la meilleure depuis 2010. On espère que la clientèle étrangère va quand même venir cet été et puis ça va bien se passer."

Ici comme ailleurs, confinement et déconfinement ont fait grimper en flèche les commandes en ligne, mais cette recrudescence des envois aura été freinée par des problèmes de fret, les transporteurs sollicités de partout rallongeant les délais pour assurer les livraisons. 

Pour redresser la barre commerciale, l’interprofession des vins de la vallée du Rhône, Inter Rhône,  mise justement sur ses 500 caveaux et entend mettre en vitrine des vins plus accessibles en blanc ou en rosé et servir des rouges plus frais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess