Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Restaurantschambery.fr, une application de livraison de repas 100% locale et de qualité

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Face aux géants Uber eats ou Deliveroo, des restaurateurs de Chambéry lancent ce jeudi leur application de livraison. Objectif : mieux payer les livreurs et les restaurateurs. Et mieux servir les clients.

Les créateurs de l'application
Les créateurs de l'application © Radio France - Christophe Van Veen

"Restaurantschambery.fr " est un nouvelle plateforme de livraison purement locale et indépendante des mastodontes tels que Deliveroo ou Uber Eats. Ce sera en ligne jeudi avec pour commencer huit  établissements (restaurants, pizzérias, indiens, sushis de qualité) qui vont mutualiser leur flotte de livreurs. Alors qu'on annonce une possible réouverture des terrasses, les promoteurs de cette application, eux-mêmes restaurateurs, sont persuadés que les habitudes de livraisons vont rester. 

Stéphane Serra qui tient deux pizzérias à Chambéry est le porte-parole de l'union des commerçants de Chambéry et il estime que c'est "une occasion de ne pas rester sur la banquette arrière. C'est un cercle vertueux. On paye mieux des livreurs qui du coup travaillent mieux, nous représentent mieux. Et pour nous, restaurateurs, la plateforme est à notre service et non pas l'inverse."  

Uber Eats prend au minimum 30 % du prix de la vente à emporter. Avec les faux frais, ça peut monter jusqu'à 38 %. Ce sera bien moindre avec l'appli "restaurantschambery.fr" et donc le restaurateur fera une marge meilleure et ne sera pas obligé d'augmenter ses prix. 

Stéphane Serra
Stéphane Serra © Radio France - Christophe Van Veen

Des habitudes de livraison vont rester

Attila Eter est le concepteur de l'appli avec sa start up "e-licom" et lui-même tient deux restaurants. "C'est un site avec un algorithme intelligent. On pourra réserver sa place et son menu avec la plateforme quand les restaurants vont rouvrir." Pour le chef d'entreprise,  tout en espérant la réouverture des établissements au plus tôt, "les habitudes de livraison vont rester. La restauration était le dernier secteur à ne pas avoir rebondi sur le digital".

D'ailleurs, même avec une réouverture, Stéphane Serra y voit une nécessité. Il se méfie des effets d'annonce. "Presque la moitié d'entre nous n'ont pas de terrasses et les miennes sont à l'ombre." L'évolution de l'épidémie ? "Il vaut mieux se préparer et anticiper une nouvelle manière de fonctionner. Car les aides de l'État ne dureront pas toujours". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess