Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Restos du Cœur : "80% des bénévoles ont plus de 65 ans" en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Journée spéciale ce mardi 24 novembre sur France Bleu Périgord à l'occasion de la 36e campagne d'hiver des Restos du Coeur. La crise du coronavirus impacte l'association tant sur le nombre de bénéficiaires que sur son organisation interne.

La campagne hivernale des Restos du Coeur débute ce mardi 24 novembre et va durer 16 semaines. Photo d'illustration
La campagne hivernale des Restos du Coeur débute ce mardi 24 novembre et va durer 16 semaines. Photo d'illustration © Radio France - Xavier Dalmont

Les Restos du Cœur s'attendent à recevoir 1 millions de bénéficiaires cette année en France pour sa campagne hivernale à cause de la crise sanitaire, soit 100.000 de plus que l'an dernier. L'épidémie de coronavirus et la crise économique liée ont des conséquences sur le nombre de bénéficiaires mais aussi sur l'organisation interne de l'association. 

Des bénévoles engagés malgré la crise

Pour les distributions qui vont s'étaler sur 16 semaines à partir de ce mardi 24 novembre, "des créneaux horaires" seront mis en place dans les 28 centres des Restos en Dordogne explique le président de l'association en Dordogne. Pierre Loas qui a fait le point sur les bénévoles des Restos en Dordogne. Il y en a près de 700 et "80% d'entre-eux ont plus de 65 ans, ce qui veut dire qu'ils sont personnes à risque". Si pendant le premier confinement, ces bénévoles se sont mis en retrait pour le deuxième confinement, ils ont eu le choix affirme Pierre Loas, et la plupart ont voulu maintenir leur engagement et leur investissement dans l'association. 

Le président des Restos en Dordogne lance un appel au bénévolat pour inciter les Périgourdins à s'engager et à donner un peu de leur temps pour aider dans les antennes de l'association. L'an passé, les Restos ont aidé 7.000 bénéficiaires.

Journée spéciale Restos du Cœur sur France Bleu Périgord :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess