Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Restos du cœur : la générosité des Drômois et Ardéchois

jeudi 14 mars 2019 à 3:28 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

La collecte de produits alimentaires des Restos du cœur a progressé de 10% en Ardèche par rapport à l'an passé.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Privas, France

C'est une bonne nouvelle pour les Restos du cour. En Ardèche, les chiffres viennent de tomber : quarante-cinq tonnes de produits alimentaires et d'hygiène ont été récoltés ce week-end. C'est 10% de plus que l'an passé. 

La collecte dans la Drôme progresse également

Les Restos du cœur n'ont pas encore terminé leur calcul. Mais on sait déjà que plusieurs centres ont plus récoltés que l'an passé. C'est par exemple le cas à Montélimar qui a collecté ce week-end douze tonnes de produits alimentaires. C'est trois de plus qu'en 2018. Il faut dire que cette année, les bénévoles ont prolongé la collecte à la sortie des grandes surfaces ouvertes le dimanche matin

La campagne d'été débute ce lundi

La collecte permet d'alimenter partiellement la campagne d'été qui dure trente-six semaines jusqu'à la fin du mois de novembre. En fait les Restos du cœur ne ferment plus. En été les critères sont plus sévères; il y a donc moins de bénéficiaires. En 2018, l'Ardèche a ainsi servi 177.000 repas contre 250.000 lors de la campagne d'hiver 2018-2019.