Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Restos du Cœur : "les choses se sont considérablement dégradées" dans les Hauts-de-Seine

-
Par , France Bleu Paris

En Île-de-France, les Restos du Cœur accueillent de plus en plus de bénéficiaires depuis le début du confinement et de la campagne d'été. Illustration dans les Hauts-de-Seine avec l'invité de France Bleu Paris.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Radio France - Mickaël Chailloux

Le responsable des Restos du Cœur dans les Hauts-de-Seine, Jacques Latil, était l'invité de France Bleu Paris ce samedi 2 mai à l'occasion de la journée spécial Restos. Dans son département comme dans le reste de l'Île-de-France, la situation s'est "considérablement  dégradée depuis une quinzaine de jours" selon lui.

Des habitants précarisés par le confinement

"La semaine dernière, on a servi 1 600 personnes dans les Hauts-de-Seine, et on a distribué 10 00 repas. Pour vous donner une idée, à Asnières, l'un des gros centres du 92, on a multiplié le nombre de personnes aidées par trois" explique le responsable départemental. 

Parmi les bénéficiaires, beaucoup poussent la porte des Restos pour la première fois, précarisés par le confinement : "des personnes en chômage partiel, mais aussi des familles qui avant mettaient leurs enfants à la cantine".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu