Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu partenaire des Restos du Cœur

Restos du cœur : une distribution adaptée au contexte sanitaire cet hiver à Saint-Etienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est le lancement de la 36e campagne des Restos du cœur. Une campagne particulière, marquée par la crise sanitaire et la crise économique. A Saint-Etienne, l'un des dix plus gros centres de France, 800 familles environs sont inscrites pour le moment. Sensiblement la même chose que l'an dernier.

Les bénévoles préparent les sacs qui seront distribués ce mardi aux bénéficiaires
Les bénévoles préparent les sacs qui seront distribués ce mardi aux bénéficiaires © Radio France - Mathilde Montagnon

Dans l'entrepôt du centre des Restos du cœur à Saint-Etienne, non loin de la place Chavanelle, les bénévoles s'activent : ils préparent des sacs en plastique avec à l'intérieur, des fruits, des légumes, des boîtes de conserve. Il faut tout ranger sur des étagères, à l'intérieur du local, en fonction de la taille du foyer. 

Ce mardi, jour de la distribution, les bénévoles devront pouvoir récupérer rapidement les denrées et distribuer les sacs aux bénéficiaires qui cette année, resteront dans la cour, sans pouvoir déambuler entre les rayons. Une sorte de drive dicté par le contexte sanitaire précise Philippe, l'un des bénévoles : "Ils ne pénètrent pas à l'intérieur. A cause des distanciations, on ne peut pas les recevoir. On les accueille dehors mais normalement on doit recevoir un genre de chapiteau qui va les protéger pour ne pas qu'ils soient mouillés" en cas de pluie. 

Cette distribution de sacs à un autre avantage : elle permet de réduire le nombre de bénévoles nécessaires les jours de distribution. "On s'est organisés pour rationnaliser le plus possible la distribution et exposer le moins de bénévoles possible, explique Jean-Claude Pays le responsable du centre de Saint-Etienne. On arrivera à tourner avec 20 bénévoles au lieu de 45-50 les autres années. Ils sont globalement pas tout jeunes. Je dirai que notre moyenne d'âge est de 70-75 ans. avec des bénévoles qui ont jusqu'à 85 ans. qui bravent les risques si j'ose dire pour venir nous aider". 

Et parmi les 130 à 140 bénévoles stéphanois, une tout nouvelle : Audrey, 36 ans :  "J'avais du temps et l'envie de donner un coup de main avec l'arrivée de l'hiver et la situation. J'ai su qu'ils avaient besoin de monde et donc je n'ai pas hésité. Je me dis que il y a beaucoup de bénévoles qui sont assez âgés aux Restos du cœur et qu'il y en a certainement qui ont peur du coronavirus, qui ne viendront pas cette année, et donc il faut du monde". 

800 familles sont inscrites en ce début de campagne aux Restos du cœur de Saint-Etienne, l'un des dix plus gros centres de France. C'est sensiblement la même chose que l'an dernier.  La crise économique n'a pas eu d'effets sur l'affluence. Mais cela pourrait évoluer dans les prochaines semaines. L'an dernier, en fin de campagne, les restos du cœur stéphanois comptaient 1.500 bénéficiaires. Avec une spécificité : peu d'étudiants. A Saint-Étienne ces derniers ont plus facilement recours à l'épicerie solidaire

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess