Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Restructuration à Cora : tous les magasins lorrains concernés

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La totalité des magasins Cora de Meurthe et Moselle et des Vosges sont concernés par le plan de restructuration du groupe dévoilé par la CGT. Ce sont entre une dizaine et une vingtaine de postes qui seront supprimés dans chaque magasin.

Des emplois devraient être supprimés dans tous les magasins de Meurthe-et-Moselle et des Vosges
Des emplois devraient être supprimés dans tous les magasins de Meurthe-et-Moselle et des Vosges © Maxppp - Sebastien JARRY

Le groupe Cora envisage un plan de restructuration d'ampleur en France : c'est ce qu'a révélé la CGT. Près de 1 077 emplois seraient menacés partout en France. L'ensemble des magasins est concerné, en Meurthe-et-Moselle, et dans les Vosges, avec à chaque fois, selon nos informations, entre une dizaine et une vingtaine de postes possiblement supprimés. Dans l'Hexagone, seul le magasin de Bourgoin-Jallieu ne serait pas touché selon la CGT.

Six magasins en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges

Le groupe Cora possède six magasins dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle : celui d'Essey-lès-Nancy, Houdemont, Lunéville, Toul, Saint Dié, et Remiremont. Tous sont donc concernés par ce plan de restructuration, qui est encore loin d'être arrêté. Les négociations doivent encore se poursuivre entre direction et syndicats. Le nombre de postes supprimés pourrait donc évoluer. Les modalités de départ sont elles aussi en cours de discussion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu