Économie – Social

Résumé de la crise à la SNCM en quelques dates clés

Par Isabelle Lassalle, France Bleu Provence et France Bleu RCFM mercredi 9 juillet 2014 à 15:17 Mis à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 12:20

Navires de la SNCM à quai à Marseille
Navires de la SNCM à quai à Marseille © MaxPPP

Mi-mai, le patron de la SNCM est débarqué. Les salariés font grève pendant 16 jours au début de l'été. Les dettes s'accumulent... La SNCM dépose le bilan mardi 4 novembre et le 28 novembre, le tribunal de commerce de Marseille la place en redressement judiciaire. Chronologie d'une crise.

La SNCM change de capitaine en mai. L'actionnaire principal, Transdev, reprend en main la tête de la compagnie. Mais les salariés craignent un démantèlement et font grève pendant 16 jours au début de l'été. La SNCM se voit contrainte par Bruxelles de rembourser plus de 400 millions d'aides de l'Etat. Dans l'incapacité de payer les différents actionnaires qui réclamaient le remboursement de leur prêt, la SNCM dépose officiellement le bilan le 4 novembre.

Cliquez sur les flèches à gauche et à droite du texte pour défiler dans le temps ou sélectionnez une date dans la frise pour faire apparaître le détail.
 

Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - mai - Radio France
Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - mai © Radio France

Mai : la SNCM change de capitaine

13 mai 2014 : Marc Dufour, le patron de la SNCM, est débarqué L'actionnaire principal Transdev reprend donc la main, dans un contexte très tendu. Le secrétaire d'État aux Transports, Frédéric Cuvillier, plaide une solution dans le dossier SNCM auprès de la Commission européenne. La compagnie est sous le coup d'une condamnation de Bruxelles et doit rembourser 440 millions d'euros d'aides publiques.

29 mai : un nouveau capitaine pour la SNCM Transdev, a définitivement repris en main la compagnie maritime en obtenant la nomination à sa tête, de son candidat, Olivier Diehl. Les syndicats y voient les prémices d'un démantèlement.

Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - juin - Radio France
Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - juin © Radio France

Juin - juillet : grève à la SNCM

24 juin 2014 : après 18 mois de conflit, grève en haute saison Les syndicats de la compagnie maritime en difficulté entament une grève au démarrage de la saison touristique vers la Corse. Ils craignent le démantèlement après l'été.

1er juillet 2014 : la CGT occupe un bateau de la Méridionale Les marins CGT demandent une rencontre avec le Premier ministre, Manuel Valls. Après une semaine de grève et une rencontre sans accord lundi 30 juin, avec le secrétaire d’État aux Transports, Frédéric Cuvillier.

6 juillet : les syndicats rejettent l'idée d'un redressement judiciaire Le redressement judiciaire est préconisé par le gouvernement et soutenu par Frédéric Cuvillier. Pour les syndicats, cette solution conduirait au "démantèlement" de la compagnie maritime.

10 juillet : vers une reprise du travail, la CGT va débloquer le "Kalliste" Après 16 jours de grève, une reprise du travail se profile à la SNCM à la suite d'un accord permettant d'écarter le redressement judiciaire pour une période de quatre mois.

Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - septembre - Radio France
Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - septembre © Radio France

Septembre : les dettes s'accumulent

2 septembre 2014 : une avance de trésorerie de 10 millions d'euros promise par l'Etat C'est la dernière échéance des 30 millions promis par le gouvernement.

4 septembre : la justice européenne annule les aides d’État Le montant cumulé de ces aides s'élève à plus de 200 millions d'euros. La SNCM se retrouve contrainte de rembourser au total plus de 400 millions d'euros d'aides d’État.

16 septembre : la direction de la SNCM plaide pour le redressement judiciaire Cette option est privilégiée par l'actionnaire majoritaire Transdev et par l’État qui estiment qu'elle est la seule solution pour faire face aux condamnations de Bruxelles.

Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - octobre - Radio France
Les dates clés du conflit et des difficultés à la SNCM - octobre © Radio France

Octobre - novembre : la perspective du redressement judiciaire

7 octobre 2014 : au moins 800 emplois pourraient être supprimés à la SNCM La direction de la SNCM présente un nouveau "schéma d'exploitation" aux représentants des salariés de la compagnie maritime en difficulté. Le projet prévoit la suppression de 800 à 1 000 emplois et aucune garantie pour le personnel restant.

29 octobre : la réunion de la "dernière chance" renvoyée au 18 novembre Direction de la compagnie maritime, actionnaires et organisations syndicales se sont réuni à Marseille durant six heures, mais rien de concret n'en est ressorti, si ce n’est la programmation d’une nouvelle réunion de la dernière chance le 18 novembre.

31 octobre : l'actionnaire majoritaire plaide pour la procédure de redressement judiciaire La société Transdev, qui détient 66% du capital de la compagnie maritime, a demandé le remboursement anticipé de ses créances à la SNCM, ce qui devrait lancer le processus de redressement judiciaire, indispensable selon les actionnaires.

3 novembre 2014 : la SNCM dépose le bilan La direction de la SNCM annonce le dépôt de bilan de la compagnie. Les actionnaires majoritaires le souhaitent depuis plusieurs mois, pour placer l'entreprise en redressement judiciaire.

25 novembre 2014 : décision du tribunal sur la cessation des paiements La première audience au tribunal de commerce de Marseille a eu lieu mercredi 12 novembre. Deux réunions ont suivi les 14 et 18 novembre. La décision sera connue mardi 25 novembre.

28 novembre 2014 : placement en redressement judiciaire Le tribunal de commerce de Marseille place la compagnie maritime en redressement judiciaire. La SNCM a six mois pour trouver un repreneur.

> A lire aussi : le dossier spécial sur les grandes difficultés à la SNCMLes chiffres clés de la SNCM

Les chiffres de la SNCM - Aucun(e)
Les chiffres de la SNCM