Économie – Social

Retour sur info #4 : La zone d'activité de Maresché cherche entreprise désespèrement

Par Yann Lastennet, France Bleu Maine vendredi 25 septembre 2015 à 16:35

Christophe Julien, le gérant de la seule entreprise implantée dans le parc
Christophe Julien, le gérant de la seule entreprise implantée dans le parc © Radio France - Yann Lastennet

Cette zone d'activité, baptisée Maine Eco Park, a été créée au début des années 2000. Elle est située sur la commune de Maresché, au bord de l'A28. 32 hectares de terrain destinés à recevoir des entreprises... qui se font attendre.

Depuis sa création au début des années 2000, seul un paysagiste s'y est installé. Alors forcément Christophe Julien, le gérant, se sent un peu seul

Christophe Julien, le gérant de l'entreprise Julien et Legault

Le paysagiste qui emploie 5 personnes travaille surtout avec les collectivités (80% de l'activité). S''il a choisi de s'implanter sur la zone, c'est parce qu'elle est bien desservie.

Christophe Julien apprécie la desserte de la zone par l'A28

Cette zone d'activité ne manque pas d'atout

Elle se situe à mi-chemin entre Le Mans et Alençon, à l'une des sortie de l'A 28. La zone borde aussi la ligne ferroviaire Caen -Le Mans à laquelle elle peut être raccordée. Mais surtout elle bénéficie depuis 2013 de l'internet à Très haut débit. Sans succès pour l'instant ! La faute à la crise estime Dominique Le Mener, le président du conseil départemental qui a investi 2 millions d'euros pour la réalisation de cette zone

Dominique Le Mener, président du Conseil départemental de la Sarthe

David Chollet, membre du syndicat mixte qui gère le Maine Eco Park - Radio France
David Chollet, membre du syndicat mixte qui gère le Maine Eco Park © Radio France - Yann Lastennet

Il y a 5 zones d'activités de ce type en Sarthe et elles sont en concurrence. Alors pas question d'attendre les entreprises, il faut aller les chercher. Le syndicat mixte qui gère le Maine Eco Park a embauché un chargé de mission. Finie la folie des grandeurs, David Chollet, un des membres du syndicats mixte, vise maintenant les petites et moyennes entreprises locales. 

David Chollet, membre du syndicat mixte qui gère le parc d'activité de Maresché

La zone d'activité pèse lourd sur les finances publiques. 4 millions d'euros ont déjà été investis depuis 15 ans (par le département et les 4 communautés de communes qui le gèrent). Le Maine Eco Park coûte 345 000 euros par an, en remboursement, entretien et frais de fonctionnement