Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : appel à une nouvelle journée d'actions le 10 décembre, la réforme sera présentée mercredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Une nouvelle journée interprofessionnelle de mobilisation contre la réforme des retraites est annoncée pour le 10 décembre par l'intersyndicale. Il y aura notamment une manifestation à Paris. Deux jours après, le12, Édouard Philippe présentera l'intégralité du contenu de la réforme.

Des manifestants contre la réforme des retraites à Perpignan, le 5 décembre 2019.
Des manifestants contre la réforme des retraites à Perpignan, le 5 décembre 2019. © Maxppp - Nicolas Parent

Après une première journée de mobilisation contre la réforme des retraites réussie pour les syndicats, avec des défilés très fournis à Paris et en région et des taux de grévistes très élevés dans plusieurs secteurs, l'intersyndicale a annoncé ce vendredi une nouvelle journée d'actions. Elle aura lieu mardi prochain, le 10 décembre, avec notamment une manifestation à Paris.

L'intersyndicale CGT-FO-Solidaires-FSU et quatre organisations de jeunesse (Fidl, MNL, UNL et Unef). sont à l'origine de ce nouvel appel à manifester. "Rendez-vous tous dans la rue le 10 décembre pour une nouvelle journée interprofessionnelle", a notamment déclaré Catherine Perret, secrétaire confédérale CGT, à la sortie de la réunion de l'intersyndicale. Cette dernière "se réunira le mardi soir pour décider (de) la suite", a-t-elle précisé, émettant le souhait d'un parcours de manifestation parisienne d'Invalides à Denfert-Rochereau.

Le contenu de la réforme sera dévoilé mercredi

La CFE-CGC se désolidarise en revanche de l'intersyndicale, a annoncé Gérard Mardiné, le secrétaire général qui n'appelle pas à la grève contre la réforme de la retraite. Le syndicat ne signe pas la déclaration rédigée par l'intersyndicale, qui s'est tenue ce mardi matin au siège parisien du syndicat FO. Avec l'intersyndicale, "on est d'accord sur le diagnostic, nos collègues sont de plus en plus nombreux à comprendre que tout le monde va être perdant, y compris les cadres", dit Grerard Mardiné, qui souhaite "remettre complètement sur la table ce projet".

Mais "pas d'appel à la grève" pour la CFE-GGC. "On veut attendre de savoir comment le gouvernement a reçu le message pour décider de la suite, on attend les annonces que le gouvernement va faire sur la méthode", a-t-il ajouté. Pour autant, le syndicat appelle le gouvernement à ne pas attendre la fin de la semaine prochaine pour dévoiler le contenu de la réforme. "Il ne peut pas laisser dans l'attente pendant une semaine plus d'un million de salariés", a-t-il estimé. 

Ce ne sera pas le cas. Édouard Philippe a annoncé que l'intégralité du contenu de la réforme sera présenté mercredi à 12h, devant le Conseil économique, social et environnemental. Le lendemain, donc, de cette deuxième manifestation. Tous les partenaires sociaux auront auparavant été reçus lundi par la ministre des Solidarités Agnès Buzyn et par le haut-commissaire aux Retraites Jean-Paul Delevoye. "Ma logique ne sera jamais celle de la confrontation", a assuré Édouard Philippe vendredi.

Une grève qui continue ce vendredi, 87,2% des conducteurs de trains en grève 

Ce vendredi, la grève se poursuit, notamment dans les transports. La direction de la SNCF prévoit l'annulation de 90% des TGV et 70% des TER. Près d'un tiers des cheminots sont en grève ce vendredi, et 87,2% des conducteurs ont cessé le travail. Si le nombre d'agents SNCf en grève est inférieur à celui de jeudi, le nombre de conducteurs en grève est supérieur : il était de e 85,7% jeudi. 80% des contrôleurs (contre 73,3% jeudi) et 45,3% (contre 57% jeuidi) des aiguilleurs ont répondu à l'appel à poursuivre le mouvement.

À Paris, la reconduction du mouvement à la RATP a été votée jusqu'à lundi et neuf lignes de métro restent fermées, même si une légère amélioration était constatée. Côté SNCF, en Île-de-France, un train sur cinq circule.

Air France a de son côté annoncé l'annulation de 30% de ses vols intérieurs et 10% de ses moyen-courriers, EasyJet, Transavia et Ryanair laissant également des avions au sol. Au sein de l'Éducation nationale, où la mobilisation a été massive jeudi, une partie des écoles restent fermées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu