Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Retraites : "Nous irons jusqu'au bout", déclare Edouard Philippe au journal de 20 heures de France 2

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Au lendemain du retrait par le gouvernement de l'âge pivot du projet de loi sur les retraites, Edouard Philippe était l'invité du journal de 20 heures de France 2 ce dimanche soir. Le Premier ministre a réaffirmé sa détermination à réformer les retraites et revenir à l'équilibre financier.

Edouard Philippe invité du journal de 20 heures de France 2 au lendemain du retrait de l'âge pivot du projet de loi sur les retraites
Edouard Philippe invité du journal de 20 heures de France 2 au lendemain du retrait de l'âge pivot du projet de loi sur les retraites © AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT

Vingt quatre heures après le retrait par le gouvernement de l'âge pivot dans son projet de réforme des retraites, le Premier ministre Edouard Philippe était l'invité du journal de 20 heures de France 2 ce dimanche soir. 

« Nous avons abouti à une forme de compromis où chacun a accepté d'évoluer. Et je me félicite que par le travail nous ayons pu aboutir à ce compromis. C'est une excellente nouvelle », a-t-il expliqué. 

Le Premier ministre a réaffirmé sa détermination à mener à bien la réforme des retraites : « Je dis à ceux qui ne veulent pas que les régimes spéciaux disparaissent que nous allons aller au bout.  », a-t-il martelé.  

"Il faut savoir terminer une grève"

La grève doit-elle prendre fin ? « Une grève longue, ça veut dire rémunération amputée pour ceux qui la font et une gêne considérable pour les autres. Il faut savoir terminer une grève. On n'en est pas loin », a répondu Edouard Philippe

« Tous ceux qui incitent à poursuivre la grève les envoient peut-être dans une impasse, je pense qu'ils devraient prendre leurs responsabilités », a ajouté le Premier ministre. 

"L'équilibre n'est pas négociable. C'est indispensable"

« L'équilibre n'est pas négociable. C'est indispensable », a insisté Edouard Philippe, qui exclut une hausse des cotisations. « Je suis déterminé sur l'équilibre financier du système, c'est ma responsabilité de chef du gouvernement. A titre personnel, je suis persuadé que l'âge pivot est la meilleure solution pour le rétablir ». 

« Je ne laisserai pas passer un projet de loi qui ne ramènerait pas l'équilibre financier. Ce serait irresponsable ! », a martelé le Premier ministre, qui a rappelé qu'il prendrait ses responsabilités si la conférence sur le financement des retraites n'aboutissait pas fin avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu