Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Retraites : la CGT manifestera à Périgueux et Bergerac ce mardi en fin d'après-midi

-
Par , France Bleu Périgord

La CGT appelle à manifester ce mardi à 17h30 à Périgueux et Bergerac, pour sa journée nationale d'action contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. Le syndicat s'oppose au régime de retraite à points qui selon lui, "allongera la durée de cotisation et fera baisser les pensions"

La CGT se rassemblera devant le Palais de justice
La CGT se rassemblera devant le Palais de justice © Radio France - Antoine Balandra

Dordogne, France

L'horaire des manifestations a été choisi pour permettre à ceux qui ne font pas grève de participer. La CGT appelle à manifester à 17h30 devant les palais de Justice de Périgueux et de Bergerac, ce mardi 24 septembre, contre la réforme des retraites. Toutes les entreprises ne seront pas en grève pour cette journée nationale d'action de la CGT, mais des appels à la grève ou des débrayages sont prévus à la SNCF, à la Poste, Orange, la Sécu., ou encore chez Rottersac à Lalinde.

Cette réforme est une casse du système solidaire par répartition" - Mathieu Le Roch, secrétaire départemental de la CGT

Pour la CGT ce projet de retraite à points est une remise en cause du système  par répartition, de solidarité entre les générations, au profit d'un système qui aboutira à une baisse des pensions, "et surtout c'est une loterie complète - estime Mathieu Le Roch, secrétaire départemental de la CGT - puisque la pension dépendra de la valeur du point. _Cette fois il ne s'agit pas seulement de modifier des paramètres comme l'âge légal ou la durée de cotisation, mais c'est l'annulation du système par répartition_, pour un système à points qui a fait baisser les pensions partout où il a été instauré en Europe."

Corinne Rey, secrétaire générale de la CGT en Dordogne, ajoute que le financement des retraites serait assuré si les salaires des femmes étaient alignés sur ceux des hommes, et si la rémunération des salariés n'était plus composée de primes ou d'intéressement, qui échappent aux cotisations.

Corinne Rey, secrétaire départementale de la CGT en Dordogne

Choix de la station

France Bleu