Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Réforme des retraites : la Marne et les Ardennes toujours mobilisés

La mobilisation était certes en baisse par rapport à jeudi dernier, mais ce sont encore plusieurs milliers de personnes qui ont manifesté contre la réforme des retraites à Reims et Charleville-Mézières. De nouvelles manifestations alors que les détails de cette réforme seront présentés mercredi.

Entre 1 500 et 2 000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce mardi à Reims
Entre 1 500 et 2 000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce mardi à Reims © Radio France - Stéphane Maggiolini

Reims, France

Au sixième jour de grève contre la réforme des retraites, il n'était pas question pour les syndicats de relâcher la pression sur le gouvernement. Après une journée de mobilisation historique jeudi 5 décembre (800 000 manifestants partout en France selon la police et un million 500.000 selon les syndicats), de nouvelles manifestations étaient organisées ce mardi 10 décembre. 

A Reims, ce sont entre 1.500 et 2.000 personnes qui sont encore descendues dans les rues : des cheminots, des enseignants, des hospitaliers comme Valérie, infirmière de 53 ans : "Quand le gouvernement parle de retraites à 1 000 euros par mois, on n'aura jamais ça, ils se foutent de nous !".

Tous les secteurs d'activité étaient une nouvelle fois représentés dans la manifestation rémoise contre la réforme des retraites - Radio France
Tous les secteurs d'activité étaient une nouvelle fois représentés dans la manifestation rémoise contre la réforme des retraites © Radio France - Aurélie Jacquand

Comme jeudi dernier, tous les secteurs d'activité étaient représentés dans la manifestation rémoise, notamment le secteur privé à travers les salariés des Maisons de champagne Piper-Heidsieck et Mumm : "Notre métier est peut-être moins pénible qu'avant, mais on a eu une augmentation de charge de travail qui occasionne du stress", témoigne Olivier.

Gilles, lui, est clerc de notaire et il est venu défendre son régime, qui fait partie de l'un des régimes spéciaux que le gouvernement veut supprimer avec cette réforme : "On cotise plus que les autres et comme notre régime est bénéficiaire, on reverse des millions d'euros au régime général au titre de la solidarité. Mais ça nous permet de partir avec une bonne retraite et comme on cotise plus, c'est normal ! On veut garder ça".

Delphine a fait ses calculs : elle ne touchera pas plus de 700 euros à la retraite

1.200 manifestants à Charleville-Mézières

Tout comme à Reims, le cortège de Charleville-Mézières était moins fourni que lors de la journée de mobilisation du 5 décembre. Ce sont tout de même 1 200 personnes qui ont battu le pavé dans la capitale ardennaise pour demander l'abandon de cette réforme des retraites. Réforme dont Edouard Philippe doit présenter les détails ce mercredi midi.

Trois fois de manifestants à Charleville-Mézières ce mardi par rapport à la semaine dernière - Radio France
Trois fois de manifestants à Charleville-Mézières ce mardi par rapport à la semaine dernière © Radio France - Alexandre Blanc

Mobilisation déjà annoncée jeudi 12  décembre 

A Reims, l'intersyndicale a déjà voté la poursuite du mouvement jeudi 12 décembre. Même chose pour l'union locale CGT d'Epernay qui a voté à l'unanimité la poursuite de la mobilisation. Des manifestations sont prévues à partir de 10 h dans les deux villes marnaises. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu