Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retraites : la mobilisation se poursuit dans le Cotentin

-
Par , , France Bleu Cotentin

Actions de blocage, assemblée générale... Après la grève hier et les cortèges qui ont rassemblé plus de 10 000 personnes à travers le département, la mobilisation continue.

Le blocage du pont tournant de Cherbourg, ce vendredi 6 décembre.
Le blocage du pont tournant de Cherbourg, ce vendredi 6 décembre. © Radio France - Linda Achour

Les premiers sont arrivés tôt, 6 heures et demi du matin, capuche sur la tête contre la pluie et thermos de café pour se protéger du froid. Le drapeau de la Confédération nationale du travail (CNT) flotte aux côtés des couleurs de la CGT et de FO. Ils sont une grosse vingtaine, des syndicalistes de toutes les tendances, des gilets jaunes également.

Ça devrait être noir de monde

Hervé a fait partie du mouvement pendant un temps, avant qu'il ne se délite dans la Manche. Syndiqué à la CFDT, travailleur du nucléaire, il regrette qu'il y ait si peu de monde. "C'est toute la population qui devrait être là, ça devrait être noir de monde depuis hier. Malheureusement les gens ne se sentent pas concernés, ils laissent faire les autres."

Vers 7 heures et demi, les manifestants décident de bloquer le boulevard Pierre Mendès France. Ils installent des palettes, des pneus, demandent aux voitures de tourner. Certains automobilistes protestent, d'autres encouragent les bloqueurs. Pour Laure Abisset, membre de l'union locale de la CGT à Cherbourg et assistante sociale, il s'agit de "maintenir la pression sur le gouvernement."

Enfin, une convergence ?

Elle est plus optimiste, évoque la manifestation d'hier où elle a aperçu "des gens qui n'ont jamais manifesté." Désormais, il faut se rassembler, échanger ses idées en assemblée générale. "La présence des organisations syndicales et des gilets jaunes côte à côte c'est très fort, c'est une convergence qu'on attendait depuis longtemps, le mouvement va le permettre", espère-t-elle.

Les rangs grossissent au fur et à mesure de la matinée. Une dizaine de personnes entreprennent de bloquer le pont tournant un peu avant 11h. 

La situation s'est dénouée vers midi. Prochaine étape : la réunion de l'intersyndicale, prévue ce vendredi à 15 heures. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu