Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Retraites : le député du Doubs Frédéric Barbier écrit au premier ministre

mardi 2 octobre 2018 à 18:21 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

Avec 38 de ses collègues LREM, le député du Doubs Frédéric Barbier a écrit au premier ministre. Il demande de revoir la hausse de la CSG pour les petites retraites.

Frédéric Barbier a écrit une lettre au premier ministre pour revoir la hausse de la CSG
Frédéric Barbier a écrit une lettre au premier ministre pour revoir la hausse de la CSG © Maxppp - Christophe Morin

La lettre a été rédigée à la mi-septembre. Elle a été adressée à Edouard Philippe, le premier ministre. Frédéric Barbier, député LREM, a demandé, avec 38 de ses collègues de la République en Marche, de corriger la hausse de la CSG intervenue en janvier dernier. Cette augmentation était de 1,7 points pour les retraités touchant plus de 1 200 euros par mois. Frédéric Barbier voudrait que le seuil soit augmenté à 1 600 euros par mois.  Le nombre de retraités exonérés serait donc plus important. 

Cela vaut la peine d'en débattre

"Je me suis rendu compte, et mes collègues aussi, que certains de ces retraités, qui n'ont vraiment pas de grosses retraites, _avaient du mal à boucler leurs fins de mois_. Cette mesure ne coûterait pas si cher et en tout cas cela vaut la peine d'en débattre". Ce débat pourrait avoir lieu lors de l'examen du projet de loi de finances d'ici quelques semaines. 

La CFDT va distribuer des tracts ce jeudi

Au même moment, les retraités se mobilisent. Par rapport à cette hausse de la CSG mais aussi à la fin de la revalorisation des pensions en fonction de l'inflation et donc, du coût de la vie. La CGT appelle à une journée de mobilisation le mardi 9 octobre. Pour la CFDT ce sera ce jeudi, avec la distribution de tracts, notamment devant les grandes surfaces du pays de Montbéliard et au marché des Vosges de Belfort. "Trop c'est trop" explique Michel Gay le représentant retraités pour la CFDT du Doubs. " Vous avez des gens qui vont perdre plus de 400 ou 500 euros sur l'année. En plus, tout cela sous entend qu'il y aurait deux catégories de citoyens: les retraités et les actifs. ce n'est pas comme ça que l'on va créer une société homogène et travailler dans l'intergénérationnel".