Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : la mobilisation se poursuit dans de nombreuses régions, record de bouchons en Île-de-France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La mobilisation contre la réforme des retraites entre dans sa deuxième semaine. Le trafic des trains à la SNCF et des transports à la RATP est à nouveau très perturbé ce lundi. Les records d'embouteillages sont battus en Île-de-France, alors que plusieurs actions ont lieu en région.

Conséquence de la grève des transports,les embouteillage sont très importants en région parisienne.
Conséquence de la grève des transports,les embouteillage sont très importants en région parisienne. © Maxppp - Matthieu de Martignac

C'est un nouveau lundi de galère qui a commencé pour les usagers des transports publics, alors que la semaine qui débute est déterminante pour la réforme des retraites. Son contenu détaillé doit en effet être présenté mercredi, après une nouvelle journée de grèves et manifestation prévue mardi.

Un lundi noir dans les transports 

Alors que le trafic SNCF et RATP est très perturbé depuis jeudi, jour de mobilisation massive contre le "système universel" de retraite voulu par Emmanuel Macron, un lundi noir se dessine du fait de l'affluence escomptée en gares et stations.  La SNCF prévoit d'assurer "entre 15% à 20%" de son trafic habituel, soit un TGV et un Transilien (RER SNCF et trains de banlieue) sur cinq, trois TER sur dix, un train Intercités sur cinq et un trafic international "très perturbé". La SNCF a invité "tous ceux qui le peuvent à limiter leurs déplacements en train".

Des actions dans plusieurs régions, record de bouchons en Île-de-France 

Comme la semaine dernière, les transports sont donc très perturbés dans plusieurs régions. Conséquence, en Île-de-France, les recors d'embouteillages sont dépassés : à 8h ce lundi matin, on avait dépassé les 600 km de bouchons sur les routes de la région. Les fortes pluies se sont combinées au manque de transports. 

Au sud de Nantes, des gilets jaunes bloquent les accès à l'aéroport, aux portes de Retz et de Grand-lieu. Ils filtrent la circulation, qui ne se fait plus que sur une voie. 

A Rouen, la CGT mène une opération de blocage ce lundi matin au MIN, le marché d'intérêt national : les camions ne peuvent pas accéder au marché."C'est un lieu stratégique économiquement, nous sommes devant et ça se passe très bien", assure Pascal Morel, le secrétaire de l'union départementale CGT. Les  militants du syndicat ont prévu de rester sur place jusqu'en milieu de matinée.

En Côte-d'Or, les dépôts pétroliers de Longvic sont bloqués par des manifestants et des gilets jaunes opposés à la réforme des retraites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu