Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Rétro 2017 : les grands événements de l'actualité en Moselle

RETRO 2017 en Moselle : la folie Muse, et l'arrivée de Primark en 2018

-
Par , France Bleu Lorraine Nord
Metz, France

EXCLU FRANCE BLEU La directrice générale de Primark France s'exprime pour la première fois sur l'ouverture du 13ème magasin français de l'enseigne, à Metz. Prévue pour le printemps 2018, elle permettra de boucler la boucle, après le lancement tant attendu du centre commercial Muse, à l'automne 2017.

L'enseigne Primark, d'origine irlandaise, va ouvrir son 13ème magasin français à Metz
L'enseigne Primark, d'origine irlandaise, va ouvrir son 13ème magasin français à Metz © Maxppp - Sébastien Jarry

Les rumeurs vont bon train, depuis l'inauguration du centre commercial Muse à Metz, le 22 novembre 2017. Sa locomotive, Primark, a brillé par son absence. Mais Christine Loizy, la directrice générale de Primark France, le confirme à France Bleu Lorraine : le magasin ouvrira bien au printemps 2018.

Nous avons commencé nos travaux il y a déjà 4 mois, il nous reste quelques semaines pour terminer notre magasin, et on sera prêt à ouvrir avant le printemps". Christine Loizy, directrice générale de Primark France

Pourquoi tant de retard ? "Parce que _notre magasin est peut-être plus long, plus compliqué à construire que les autres_. C'est un grand magasin, ça nous a pris du temps de satisfaire toutes les demandes en architecture".

Effet d'attente ?

Pourtant, on a déjà connu ce genre de scénario par le passé. Un magasin Primark, par exemple, était annoncé de longue date à Toulouse. Les travaux ont duré des mois, l'ouverture a été retardée, reportée... Elle est finalement programmée pour le printemps 2018, comme à Metz. Mais Christine Loizy réfute l'argument d'une stratégie commerciale pour créer l'impatience chez les clients.

Lorsqu'on a pu donner plusieurs mois à l'avance une date d'ouverture, on l'a fait. Ce sont de gros magasins, nous mettons beaucoup de soins à mettre nos produits dans un bel écrin. Ca prend du temps. Il n'y a aucune stratégie derrière ça."

Pas de publicité

La marque Primark n'a pas pour habitude de faire de la pub dans les magazines ou à la télévision. Et pourtant, elle est très populaire et l'ouverture de son magasin mosellan est très attendue. "On ne fait pas de publicité grand public, par contre nous sommes extrêmement actifs sur les réseaux sociaux. Instagram, Facebook, Twitter... c'est le média de notre coeur de clientèle".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

13ème magasin en France

Pourquoi Primark installe son 13ème son magasin français à Metz ? "Parce que la ville de Metz est formidable pour nous", argumente Christine Loizy. "On est convaincu qu'on va y rencontrer beaucoup de succès." Il existe pourtant déjà un Primark à Sarrebrück, en Allemagne, qui est d'ailleurs très fréquenté par les Mosellans. Mais la directrice générale de l'enseigne ne voit pas d'un mauvais oeil l'implantation de deux magasins à moins de 80 kilomètres de distance. "Il y a de la place pour les deux, aucun problème".

Coeur de cible

Primark cible essentiellement les jeunes femmes de 18 à 30 ans, mais le magasin de Metz offrira du prêt-à-porter pour toute la famille, du bébé au papa, ainsi que la décoration pour la maison.

300 emplois

Primark va employer environ 300 personnes en CDI. "Sur la période d'ouverture, on va renforcer ces effectifs avec des personnes en CDD, c'est ce que nous faisons à chaque ouverture, précise Christine Loizy. Ensuite, on verra à combien se stabilise l'équipe". Il s'agira essentiellement de postes de vendeurs, et d'une équipe encadrante d'une vingtaine de managers.

Primark a son siège social en Irlande. Du coup, le recrutement ne repose pas forcément sur les compétences et l'expérience, comme en France, mais plutôt sur l'envie, la motivation des candidats. C'est la méthode anglo-saxonne.

On tend la main à tous ceux qui ont envie de travailler chez nous. Quel que soit leur âge, leur sexe, leur couleur, leur passé, nous les rencontrons. S'il y a compatibilité entre ce que nous proposons comme emploi et ce que les gens ont envie de faire, ils sont les bienvenus."

On attend donc maintenant des précisions sur l'inauguration du magasin Primark de Metz, en mars 2018... Ce qui est sûr, c'est que ce sera festif ! _"_Les inaugurations, chez nous, c'est la fête ! Pour les clients comme pour les collaborateurs. On essaie à chaque fois que ce soit ludique".

Réécoutez l'interview en intégralité de Christine Loizy, la directrice générale de Primark France

Christine Loizy intégral

Choix de la station

À venir dansDanssecondess