Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : RÉTRO 2019 - Ce qui vous a marqué, dans l'Yonne

RÉTRO 2019 - Des impôts en forte hausse dans la communauté de communes Yonne-Nord

-
Par , France Bleu Auxerre

Le 28 mars 2019, face à un déficit de 3,5 millions d'euros, le conseil communautaire décide d'augmenter les impôts de 153%. Heureusement pour les contribuables, il s'agit seulement de la part intercommunale. Sauf qu'une autre taxe est aussi instaurée sur les ordures ménagères.

La chambre régionale des comptes a pointé de lourdes erreurs de gestion de la communauté de communes Yonne nord en 2018
La chambre régionale des comptes a pointé de lourdes erreurs de gestion de la communauté de communes Yonne nord en 2018 © Radio France - Renaud Candelier

Pont-sur-Yonne, France

En ce début de printemps 2019, personne n'est surpris par l'annonce des hausses d'impôts, comme ces habitants de Pont-sur-Yonne : "il faut qu'ils se renflouent (ndr : à la communauté de communes), forcément on savait que ça allait augmenter. Je faisais le calcul, une hausse de 153%, je me suis dit, - ils sont malades. C'est toujours sur nous que ça retombe."

Impôts fonciers et taxe d'habitation en hausse

L'annonce d'une augmentation de 153% ne concerne en réalité que la part intercommunale des taxes foncières et d'habitation. Autrement dit, cela revient à environ +7% du total annuel. Une hausse supportable même si elle est très mal acceptée. Mais ce qui va le plus poser problème aux Icaunais du nord, c'est l'instauration d'une taxe sur les ordures ménagères, en remplacement de la redevance incitative. 

Le coût des ordures ménagères en forte hausse

Cette taxe de 15% sur la valeur locative du logement s'applique à tous (particuliers comme entreprises) et entraîne de fortes hausses pour certains contribuables. Chacun paie désormais ses ordures en fonction de la taille de sa propriété. Cette veuve de 90 ans qui habite Serbonnes n'en revient pas le fisc lui réclame 540 euros pour ses poubelles : "ah bah, ça me met en difficulté financière étant donné que j'ai ma facture de fioul à payer et que j'en ai pour 1.000 euros et que j'ai déjà du mal à payer le chauffage."

Les entreprises mises à contribution

Les entreprises aussi doivent payer comme celle d'Isabelle Gallot à Champigny : "cela fait un total de 1002 euros pour lequel je ne génère pas d'ordures ménagères. Mais moi je n'y suis pour rien dans la mauvaise gestion de la communauté de communes."

Le conseil communautaire envahi par des contribuables en colère

La colère est telle que le 2 octobre 2019, environ 200 contribuables viennent crier leur colère au conseil communautaire en brandissant leurs avis d'imposition. Le président Thierry Spahn appelle les gendarmes : _"_la réunion a été annulée parce que des gens en colère sont venus exprimer leur mécontentement. Il y aura donc une réunion publique qui va se tenir à Pont-sur-Yonne le 8 octobre."

Une réunion publique rassemble 400 personnes

Quelques jours plus tard, c'est la même colère qui se fait entendre.  Le président de Yonne Nord assure que ces impôts seront modulés en 2020. A ce jour, la communauté de communes Yonne nord n'est pas en mesure d'indiquer si elle est toujours en déficit ou non. Le président indique que les comptes seront publiés au premier trimestre 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu