Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Revendre ses cadeaux sur Internet : attention aux arnaques

-
Par , France Bleu Sud Lorraine
Nancy, France

L'association de consommateurs UFC Que Choisir alerte les Lorrains. Si vous revendez certains de vos cadeaux de Noël sur le web, restez vigilants. Aussitôt après les fêtes, plusieurs cas d'escroquerie sont rapportés.

De nombreux Lorrains revendent leurs cadeaux de Noël sur Internet
De nombreux Lorrains revendent leurs cadeaux de Noël sur Internet © Maxppp - Anthony PICORE / PQR / Le Républicain Lorrain

Vous avez reçu un cadeau en double ou alors il ne vous plaît pas ? Il y a toujours Internet pour le revendre. Certains Lorrains le font de plus en plus. Mais attention : les escroqueries se multiplient, ces derniers jours, sur des sites de vente en ligne. Des escrocs profitent des gens pressés pour récupérer la marchandise... sans payer. L'UFC Que Choisir de Nancy nous invite à rester vigilant, comme l'explique Jacques Fleury, le président de l'association de consommateurs à Nancy : 

Les escrocs vont essayer par divers moyens de vous faire envoyer l'objet et de ne pas vous payer. Ils vont vous dire : "je vais faire un paiement par Paypal" (service de paiement en ligne), mais en réalité, il s'agit d'un faux mail. C'est l'escroc qui est au bout du fil. Il faut donc être très attentif par rapport à tous ces paiements à distance.

Un faux mail très réaliste

Le mail de confirmation que vous pouvez recevoir est très bien fait. Il faut donc redoubler de vigilance. Dans les différents cas recensés par l'UFC Que Choisir, "l'escroc est quelqu'un qui répond très rapidement, une fois que l'annonce est en ligne. Il surveille en permanence. Dès qu'on atteint les 150 ou 200 euros de valeur, il vous téléphone, ne vous demande pas de détail et achète tout de suite."

Vous envoyez votre paquet et vous ne recevez jamais l'argent. Bien souvent, ils sont basés à l'étranger et là c'est perdu d'avance ! 

Le président de l’association à Nancy en a même fait l'expérience. "Moi j'ai vendu un appareil photo à 300 euros et les deux premiers appels, c'étaient des escrocs," confirme-t-il.

Les conseils

Pour ne pas se faire arnaquer, Jacques Fleury vous donne trois bons conseils : 

  1. Dans la mesure du possible, essayez de vendre votre objet en face à face : évitez au maximum les ventes à distance.
  2. Avant d'envoyer votre colis, vérifiez votre compte en banque et notez si vous avez effectivement reçu l'argent correspondant.
  3. Au moindre doute, contactez directement votre plateforme de paiement en ligne ou votre banque pour vérifier l'authenticité de la transaction.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess