Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une Manchoise décide d’accueillir une famille de migrants bientôt sous le coup d'une expulsion

jeudi 28 juin 2018 à 8:07 Par Mayeule de Charon, France Bleu Cotentin et France Bleu

Depuis deux jours, une habitante de la Manche, révoltée par la situation, accueille chez elle une famille albanaise qui doit être expulsée. Le couple et les trois petites filles doivent quitter la France le 30 juin, ils refusent de retourner en Albanie par peur de violences.

La famille Zyma, originaire d'Albanie, doit quitter le territoire français, le samedi 30 juin.
La famille Zyma, originaire d'Albanie, doit quitter le territoire français, le samedi 30 juin. © Radio France - Mayeule de Charon

Manche, France

C'est sur une route départementale de la Manche que Marie a rencontré la famille Zyma, Gézym, Ati et leurs trois petites filles de 9 mois,  8 ans et 9 ans. Sous le coup d'une expulsion et sans logements, ils doivent quitter le territoire français, le samedi 30 juin, mais ils refusent par peur des violences. Marie, une Manchoise, les accueille chez elle depuis deux jours. 

L'illégalité, je m'en fiche 

" Je suis dans l'illégalité complète, on me le dit, on me le répète, _mais je m'en fiche_, qu'ils viennent, ils vont faire quoi avec une famille, un couple et trois enfants ? Ils vont les mettre où ? En prison ? ", explique Marie. Cette habitante de la Manche aide cette famille et l'abrite dans son petit appartement : " Je sais que la France n’accueille pas les familles albanaises mais ils ont très peur car ils ont été menacés de mort, chez eux. Ils ne peuvent pas vivre dans un pays où leur famille est contre eux."

C'est Alesia, leur fille de 9 ans, qui explique la situation. Les proches de cette famille n'acceptent pas la relation entre les parents, "mon père est musulman et ma mère catholique ", raconte la petit fille. C'est à cause des violences et des menaces de mort qu'ils ont décidé de venir en France, en janvier 2017. 

L'appartement est trop petit 

Mais la situation actuelle ne peut pas durer indéfiniment. " L'appartement est beaucoup trop petit, il n'y a qu'une pièce, une cuisine et une petite salle de bain. Ce n'est pas une solution vivable pour eux ", ajoute Marie, qui lance un appel aux élus pour que cette famille soit accueillie.