Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Beauvais : mobilisation à la prison ce mardi

mardi 12 février 2019 à 10:30 Par Clémence Gourdon Negrini, France Bleu Picardie

Plusieurs syndicats appellent à se mobiliser dans une prison par région chaque mardi. Le mouvement a commencé par celle de Beauvais. Invité de France Bleu Picardie, Julien Stievenard, le secrétaire local FO Pénitentiaire de Beauvais estime que "rien n'a changé depuis l'an dernier".

Le centre pénitentiaire de Beauvais
Le centre pénitentiaire de Beauvais © Maxppp - Daniel FOURAY

Beauvais, France

L'activité à la maison d'arrêt de Beauvais a été perturbée ce mardi avec un débrayage à la prise de service, des parloirs repoussés à l'après-midi. Une "entente syndicale", qui regroupe notamment FO, la CGT et la CFDT a lancé un appel national à la grève  chaque mardi dans une prison par région. L'idée est de perturber les accès d'une maison d'arrêt pour obtenir des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail pour les surveillants de prison. Pour Julien Stievenard, secrétaire local FO Pénitentiaire à Beauvais, invité de France Bleu Picardie ce mardi à 8h10, "rien n'a changé depuis les mobilisations de l'an dernier"

Les syndicats réclament "un passage en catégorie B , des revalorisations salariales et des avancées sécuritaires". Actuellement en catégorie C, "la plus petite de la fonction publique", les syndicats veulent rejoindre la même catégorie que la police nationale. Un moyen d'être "reconnus à [leur] juste valeur et de revaloriser la fonction", précise le secrétaire FO.

Rien n'a changé depuis l'année dernière" - Julien Stievenard, secrétaire local FO Pénitentiaire à Beauvais

En janvier 2018, de nombreuses prisons avaient été bloquées en France après l'agression de surveillants dans le Pas-de-Calais. Les syndicats avaient alors signé un protocole avec l'État, comprenant notamment l'embauche de surveillants et l'obtention de gilets pare-lame et autre matériel de protection. "On n'en a toujours pas vu la couleur !", s'impatiente Julien Stievenard. Selon lui, "rien n'a changé depuis 1 an" et "les agressions de surveillants se poursuivent dans les prisons".

L'entente syndicale appelle aux "mardis noir" dans différentes prisons, jusqu'à l'obtention d'un rendez-vous et de négociations avec le ministère de la Justice. 

L'interview de Julien Stievenard, secrétaire FO Pénitentiaire de Beauvais est à réécouter ici.