Économie – Social

Rillettes du Mans IGP, le patron des Charcuteries Cosme n'y croit plus

Par David Malle, France Bleu Maine mercredi 9 septembre 2015 à 11:38 Mis à jour le mercredi 9 septembre 2015 à 11:44

Une réunion est prévue en septembre au ministère de l'agriculture sur ce dossier d'une indication d'origine protégée. Joel Cosme pense que la filière fait fausse route.

Interrogé ce mercredi matin sur France Bleu Maine, le patron des charcuteries Cosme ( 150 salariés) déclare  : "je crois qu'on fait fausse route, on a tiré vers le bas, on a voulu la totalité de l'IGP, pour l'ensemble de la production sarthoise"

Cette IGP ça fait 25 ans qu'on en parle

Alors impossible de mettre d'accord sur un cahier des charges commun , les gros industriels comme Bahier et les petits artisans charcutiers ? Joel Cosme enchaine "on ne voit pas de course de chevaux avec tous les modèles, on sélectionne les meilleurs"  Chez Cosme, les rillettes sont toujours cuites au chaudron et à partir de porcs élevés sur paille, il considère qu'il ne fabrique pas les même rillettes que celles destinées au marché national. Alors l'obtention de cette IGP, pourtant déjà obtenue par les rillettes de Tours,  il ne se fait pas beaucoup d'illusions . "on peut toujours y croire, mais le dossier est en cours, ça fait 25 ans qu'on en parle, s'il avait eu lieu de passer, il serait déjà officiel !"