Économie – Social

"On risque de devoir fermer le mois prochain" : Sigrid Champeau, coordinatrice du planning familial de Toulouse

Par Jean-Marc Perez, France Bleu Toulouse lundi 19 janvier 2015 à 8:16

FBToulouse manif planning familial
FBToulouse manif planning familial © Radio France - lea guichou

Alors qu'on commémore le 40e anniversaire de la loi Veil sur l'IVG, le planning familial de Toulouse risque de devoir fermer ses portes le mois prochain. Il lui manque 50.000 euros pour boucler son budget. Sigrid Champeau, coordinatrice du planning familial, répond à Jean-Marc Perez.

Environ 400 personnes ont manifesté samedi dernier à Toulouse. Un rassemblement pour commémorer les 40 ans de la loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse dont la ministre de la santé Marisol Touraine annonce qu'elle veut faciliter l'accès, mais aussi pour soutenir le planning familial de Toulouse menacé de fermeture. B

aisse des subventions, déficit chronique : il manque 51.000 euros au planning pour boucler son budget. Faute de cette somme, il fermera ses portes en février, annonce Sigrid Champeau, l'une des trois salariés du planning familial.

FBToulouse Sigrid Champeau planning familial de Toulouse