Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Risque de noyades : Il manque 1500 maîtres-nageurs en France

-
Par , France Bleu Occitanie

Invité de France Bleu Occitanie ce mardi, Jean Michel Lapoux le secrétaire de la FMNS, la fédération des maîtres-nageurs sauveteurs. Il s’inquiète du manque d'effectif alors que revient la saison des baignades

une pénurie de maîtres-nageurs en France
une pénurie de maîtres-nageurs en France © Maxppp - MICHEL CLEMENTZ /PQR

la France manque de maîtres-nageurs pour sécuriser les lieux de baignade et apprendre aux enfants à nager. C'est le cri d'alarme lancé sur France Bleu Occitanie par la fédération des maîtres-nageurs sauveteurs, la FMNS par la voix de son secrétaire Jean Michel Lapoux.

Vous parler d'une véritable pénurie de maîtres-nageurs ou de surveillants. A quoi est-ce dû?

"il manque 1500 maîtres-nageurs en France. la formation des saisonniers actuellement est beaucoup trop chère et beaucoup trop longue. Une formation de maître-nageur coûte entre 4 et 6 mille euros, plus se nourrir et se loger pendant un an; On arrive a des prix de revient de 11, 12 mille euros , ce qui est de la folie complètement; le manque de maîtres-nageurs s'amplifient au point que dans certaines piscines les enfants ne peuvent pas apprendre à nager et que certaines piscines qui sont fermées ne peuvent pas re ouvrir. C'est une catastrophe.n C'est évident que s'ils ne peuvent pas apprendre à nager le nombre d'enfants noyés va continuer d'augmenter."

En ce moment votre fédération est assaillie de coups de fils. Qui vous appelle et pour vous demander quoi?

"On nous demande des maîtres nageurs qu'on a plus. Ce sont des mairies, des campings, des hôtels, ce sont des centres de vacances. C'est un appel pratiquement toutes les heures et y'en a plus. Alors certaines mairies  ont restreint les horaires, d'autres ont restreint les surfaces, et dans de nombreuses piscines vous ne pouvez plus apprendre à nager? ça devient de plus en plus catastrophique. On est touché partout. Dans les communes du littoral il y a une diminution du nombre de CRS, on va se retrouver avec des jeunes de 18 ans maîtres de poste. 

Nous dénonçons la situation depuis un an et demi, deux ans, rien ne bouge."

Comment peut on résoudre ce problème?

"Moi je ne vois pas du tout comment on peut le résoudre maintenant en 8 jours. il faudrait arriver à modifier le texte concernant l'examen de maître nageur pour le rendre accessible aux lycéens, aux étudiants, aux professeurs des écoles, aux CRS, aux gendarmes, aux pompiers, ces gens là ne peuvent plus le préparer. il n'y a qu'une poignée de jeunes qui arrivent à suivre ces stages dans les régions". 

Ré écouter l'intégralité de l'interview de Jean Michel Lapoux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess