Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Roanne : le fabricant de camions de pompiers Gimaex repris par le groupe Desautel

vendredi 13 avril 2018 à 6:30 Par Jeanne-Marie Marco, France Bleu Saint-Étienne Loire

Gimaex, le leader français de la fabrication de camions de pompiers, notamment basé à Roanne (Loire), est repris par le groupe Desautel a annoncé jeudi le tribunal de commerce de Bobigny.

Gimaex est repris pr le groupe Desautel
Gimaex est repris pr le groupe Desautel © Radio France - Jeanne marie Marco

Roanne, France

Une nouvelle, on l'imagine, rassurante pour les près de 90 salariés de l'entreprise Gimaex basée notamment à Roanne. Un repreneur a été choisi par le tribunal de commerce de Bobigny ce jeudi 12 avril.

L'essentiel des emplois conservés

C'est le groupe Desautel qui a été retenu pour redresser le leader français des véhicules d'incendie, Gimaex était en cessation de paiement depuis le 18 janvier. Desautel est un groupe indépendant spécialiste de la prévention et de l'action contre les risques d'incendie. Il emploie 1.200 personnes pour ses activités de conception, de fabrication, d'installations et de maintenance de systèmes et de moyens de lutte contre les incendies.

Le communiqué officiel de la reprise de Gimaex par le groupe Desautel - Aucun(e)
Le communiqué officiel de la reprise de Gimaex par le groupe Desautel - Desautel

Dans son communiqué, Desautel assure que " l'essentiel des emplois et des savoir-faire" vont être maintenus. Un maintien de l'emploi sur le site de Roanne mais aussi sur le site de Mitry-Mory (77).