Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Romans : la mairie loue des boutiques pour y installer artisans et commerçants qui démarrent

mercredi 25 avril 2018 à 2:58 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

La Ville de Romans-sur-Isère (Drôme) a lancé ce mardi son dispositif de boutiques à l'essai appelé "Shop'in Romans". La municipalité prend en charge des loyers pour installer des porteurs de projets dans des boutiques désertées.

Les élus de la ville de Romans et la créatrice Alma Creixams devant la boutique
Les élus de la ville de Romans et la créatrice Alma Creixams devant la boutique © Radio France - Nathalie Rodrigues

La Ville de Romans cherche à redynamiser son centre-ville. Le concept des boutiques à l'essai est le suivant: la mairie contacte les propriétaires des boutiques abandonnées, leur propose de payer en loyer en échange de travaux de remise en état, et ensuite la municipalité sous-loue pour une modique somme le local à un artisan ou un commerçant qui lance son activité. Cette sous-location peut durer 2 ans.

Cela permet au porteur de projet de mesurer la faisabilité de son projet et d'avoir deux ans pour se lancer. Et cela permet d'installer de l'activité et de pourvoir à la rénovation de ces magasins - Marie-Hélène Thoraval, maire de Romans

L'artisan ou le commerçant qui s'installe paie par exemple 10% du loyer si celui-ci est en dessous de 300 euros; 50% du loyer s'il est entre 600 et 900 euros.

Un atelier-boutique de chaussures pour démarrer

Le premier porteur de projet à se lancer, c'est Alma Creixams. Elle doit ouvrir début juin son atelier de fabrication de chaussures et boutique au 25 de la côte Jacquemart, sous la marque "Mme Pied". Le coup de pouce de la mairie était indispensable pour elle.

C'est une activité qui demande beaucoup d'investissements. Du coup, un loyer en plus, ça aurait été compliqué. J'aurais travaillé sûrement de chez moi, mais avoir une vitrine, c'est un plus bénéfique. - Alma Creixams

Il reste une bonne dizaine de boutiques à réinvestir rien que dans la côte Jacquemart et ce n'est pas le seul secteur concerné: les places Fontaine couverte, Perrot de Verdun, Maurice Faure et la rue Mathieu de la Drôme pourraient aussi accueillir des boutiques à l'essai.