Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Roscoff : le gouvernement prêt à aider la Brittany Ferries

Le gouvernement, qui a rencontré les députés finistériens, dont Richard Ferrand et Sandrine Le Feur, se dit prêt à aider la Brittany Ferries. La compagnie maritime traverse une crise financière, pénalisée par le Brexit et la Covid-19.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Olivier Duc

Dans un communiqué ce lundi, Richard Ferrand, député du Finistère, annonce que le gouvernement veut accompagner la Brittany Ferries (BAI). La compagnie maritime, basée à Roscoff (Finistère), connaît une crise financière importante causée par le Brexit et aggravée par la Covid-19.

Richard Ferrand et Sandrine Le Feur ont rencontré les ministres Bruno Le Maire, chargé de l'économie, Agnès Pannier-Runacher, chargée de l'industrie, et Jean-Baptiste Djebbari, chargé des transports. "Ce dernier m'a réaffirmé la volonté du Gouvernement d'accompagner spécifiquement la BAI. Par courrier reçu ce matin, il rappelle que la France a apporté un soutien significatif à l'entreprise en accordant sa garantie sur un prêt de 117 millions d'euros", indique Richard Ferrand dans son communiqué. 

Des outils à mobiliser

Plusieurs outils doivent être mobilisés pour préserver l'emploi, la capacité d'investissement et la pérennité de la Brittany Ferries, rappelle le député de Châteaulin. 

Plusieurs mesures sont d'ailleurs en cours d'analyse indique le gouvernement, notamment l'exonération de cotisations sociales, mais aussi un soutien renforcé à la formation et à la relance du tourisme franco-britannique. L'Etat pourrait également apporter de nouvelles aides en fonction de l'évolution de la situation de la compagnie maritime.

Les dirigeants de la Brittany Ferries seront reçus cette semaine par Jean-Baptiste Djebbari. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess