Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Roselyne Bachelot à Amiens : "Le monde de la culture est en péril" alerte un intermittent

-
Par , France Bleu Picardie

Roselyne Bachelot est à Amiens ce vendredi. La ministre rencontre des artistes et des directeurs de salles. Les intermittents du spectacle prévoient de se mobiliser pour l'interpeller. "Le monde de la culture est en péril" alerte leur porte-parole sur France Bleu Picardie.

La Maison de la Culture d'Amiens
La Maison de la Culture d'Amiens © Radio France - François Sauvestre

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot est à Amiens ce vendredi. Elle rencontre à la Maison de la Culture des artistes et des directeurs de salles. La Coordination des intermittents et précaires de Picardie compte se mobiliser avec un rassemblement à proximité de la ministre le matin et un autre à 14h devant le centre culturel Le Safran. Objectif : alerter Roselyne Bachelot sur leur situation et demander de nouvelles mesures.

"Avant la crise, je n'avais aucune vie sociale. Je passais cinq jours par semaine à préparer des tournées et à vivre ces tournées, raconte Julien Dufour, porte-parole de la CIP de Picardie et concepteur lumière. Depuis un an, mes revenus représentent un tiers de mes revenus d'il y a un an. J'ai déménagé parce que j'au dû rendre mon logement à Amiens, je n'ai plus les moyens de le payer", poursuit l'invité de la matinale de France Bleu Picardie.

Julien Dufour consacre donc son temps à défendre ses collègues. Le gouvernement avait prolongé l'été dernier les droits au chômage des intermittents jusqu'en août 2021. Sauf que depuis, il y a eu un deuxième confinement et le monde de la culture est pratiquement à l'arrêt. S"il n'y a pas de nouvelle prolongation des droits, "on va se retrouver avec 160 000 personnes pour les intermittents qui seront au RSA, ce sera un vrai drame social."

On va avoir des vacataires et des intérimaires toujours sans aucun droit et sans aucun travail. [Le gouvernement] est en train de créer une violence sociale qui va certainement se retourner contre eux à un certain moment.

La Coordination des intermittents et précaires de Picardie demande un prolongement de leurs droits et une année blanche à partir de la reprise complète de l'activité culturelle. Une mission sur les suites de l'année blanche en faveur des intermittents du spectacle et de l'audiovisuel a été mis en place par le ministère de la Culture au début du mois de février. Ses conclusions sont attendues pour la fin du mois de mars.

Julien Dufour, porte-parole de la Coordination des intermittents et précaires de Picardie, invité de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess