Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rouen : les Belges, premiers touristes étrangers dans la métropole au mois de juillet

La fréquentation touristique à Rouen en juillet est en légère hausse par rapport à un mois de juin catastrophique. Les touristes reviennent peu à peu et parmi eux les étrangers. En tête : les Belges, les Allemands et les Néerlandais. Reportage dans les rues de Rouen avec une famille belge.

Cette famille de Belges vient tout droit de Liège pour visiter la Normandie
Cette famille de Belges vient tout droit de Liège pour visiter la Normandie © Radio France - Flavien Groyer

Les Belges sont sur le haut du podium des touristes étrangers en vacances dans la métropole rouennaise. Ils représentent 8% des vacanciers étrangers. Le retour des touristes à Rouen est une bonne nouvelle en pleine pandémie de Covid-19. 

En tête des touristes européens : les Belges

Parmi ces touristes en vacances à Rouen, de nombreux étrangers. Les Belges sont sur le haut du podium (ils représentent 8% des touristes étrangers) juste devant les Allemands et les Néerlandais.  

Lunettes de soleil sur le nez, masque sur le visage, Sophie s'émerveille devant l'Eglise Saint Maclou, édifice gothique typique du centre de Rouen. Elle vient tout droit de Liège, avec sa fille et son mari Benoit : "C'est fabuleux, on se réjouit d'aller la voir". La famille a prévu un séjour de quatre jours en Seine-Maritime explique Benoit : "On avait envie de prendre des petites vacances, alors cette année-ci, pas très loin. On a fait dans un rayon de 300 à 400 kilomètres et nous voici en Normandie".

Ces Belges ont loué une chambre d'hôtel à St Valéry en Caux et ont décidé de partir en excursion sur Rouen pour la journée. Ils ont déjà visité la ville il y a quelques années mais ils n'avaient pas tout vu : "Nous voulions revoir le centre et surtout voir l'Historial Jeanne d'Arc et le Panorama XXL qui n'existaient pas quand nous sommes venus la dernière fois". 

La petite famille devait partir en Scandinavie mais cette année c'est raté. Ce sera finalement la Normandie et encore une fois, ils adorent : "La beauté du centre-ville et le côté très accueillant de la ville" confie Benoit. Son épouse Sophie ajoute : "Les petites rues typiques, les maison à colombage, cela a beaucoup de charme. C'est gai de flâner dans les rues". 

Prochaine étape de leur voyage : Etretat puis Fécamp. 

"Le tourisme reprend"

L'Office de Tourisme est forcément un peu déçu des chiffres de fréquentation mais s'y attendait : "On souffre de l'absence des touristes américains, japonais et anglais" explique Delphine Crocq, la directrice de l'Office de Tourisme de Rouen. "Fort heureusement, nous avons la présence des touristes limitrophes. Les Belges sont des habitués".

En juin, seules 5000 personnes ont arpenté les rues de Rouen ce qui représente une baisse de 88% par rapport au même mois l'an dernier. La chute est rude d'autant que juin 2019 avait été boosté en grande partie par l'Armada.

En juillet 2020, la baisse de fréquentation se tasse : plus de 12 000 touristes français et étrangers se sont rendus à l'Office de tourisme de la ville, c'est 64% de moins que l'an dernier. Les étrangers représentent, en juillet, un quart de la fréquentation touristique. 

Forcément, la situation pourrait être meilleure mais malgré tout je reste positive. Il y a un regain, je le vois notamment sur la place de la Cathédrale où il y a du monde - Delphine Crocq 

L'abbaye de Jumièges tire son épingle du jeu

Très bonne nouvelle pour le tourisme en Normandie, la fréquentation de l'abbaye Jumièges est en hausse de 9% par rapport à juillet 2019. Selon l'Office de Tourisme de Rouen, la location de vélos et les balades en bord de Seine ont particulièrement plus aux touristes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess