Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rouen : les soldes d’hiver résistent au couvre-feu

Le premier week-end de démarques a bien commencé selon les commerçants du centre-ville de Rouen, malgré la fermeture obligatoire des magasins à 18h avec le couvre-feu.

Les soldes d'hiver 2021, un début satisfaisant pour les commerçants du centre-ville de Rouen
Les soldes d'hiver 2021, un début satisfaisant pour les commerçants du centre-ville de Rouen © Radio France - Alexandre Lepère

Dans une époque très délicate, les comptes des commerçants du centre-ville de Rouen prennent au moins une petite bouffée d'oxygène. La conséquence des soldes d’hiver, débutées ce mercredi 13 janvier 2021.

"Dans l’ensemble, les commerçants sont satisfaits"

Ce premier samedi de démarques était donc l’occasion de faire des bonnes affaires. Et même en pleine crise sanitaire, les soldes ont toujours un intérêt. C’est ce que pense Philippe Depréaux, vendeur de chaussures rue du Général Leclerc et président des commerçants rouennais (Rouen Shopping).  “On a une activité tout à fait normale pour une période de soldes : la fréquentation dans le centre-ville de Rouen est très acceptable. Dans l’ensemble, les commerçants sont satisfaits.

Philippe Depréaux, président des commerçants rouennais : “on a une activité tout à fait normale pour une période de soldes"

Une satisfaction qui touche les enseignes de prêt à porter, mais aussi d’autres domaines comme les magasins d’électroménager.  

Bon début aussi par exemple chez Patrick Hugli, le gérant d'un magasin de vêtements pour hommes installé depuis le début des années 60 rue Massacre. Il confie “un +15% d’augmentation du chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier à la même époque”. Une lecture des chiffres quand même à nuancer : les soldes ont commencés 2 semaines plus tard que d’habitude à cause de la crise sanitaire.

Philippe Dépreaux, président des commerçants rouennais
Philippe Dépreaux, président des commerçants rouennais © Radio France - Alexandre Lepère

Fini les bonnes affaires tardives !

Autre changement : le timing des clients.  Fini les bonnes affaires tardives, les clients viennent avant 17h. “Plutôt entre 14h et 17h” avoue Lindsay, une vendeuse d’un magasin de prêt à porter pour homme rue du Gros Horloge. Difficile de toute façon de rentrer dans certains magasins, fermés à partir de 17h30 !

Le reportage de France Bleu Normandie dans le centre-ville de Rouen pour le premier samedi des soldes d'hiver 2021

Les soldes en magasin auraient donc encore un sens même avec un masque sur le nez et la distanciation sociale à respecter à l’intérieur des magasins. Un sens à côté de la place toujours plus forte des ventes privées et des soldes sur Internet. Les soldes d'hiver continuent pour trois semaines et demi encore, jusqu'au mardi 16 février inclus.

Les soldes se terminent vers 17h30, les rues du centre-ville de Rouen se vident avant le couvre-feu
Les soldes se terminent vers 17h30, les rues du centre-ville de Rouen se vident avant le couvre-feu © Radio France - Alexandre Lepère
Choix de la station

À venir dansDanssecondess