Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Suppression du RSI : "une excellente mesure quand on veut lancer son entreprise" selon la CAPEB

mercredi 6 septembre 2017 à 11:07 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

Après la réforme sur le code du travail présentée la semaine dernière par le gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe a officialisé ce mardi la suppression progressive du RSI, le régime social des indépendants. Une mesure qui réjouit Dominique Hautem, le président de la CAPEB de la marne.

Dominique Hautem, président de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises (CAPEB) dans la Marne
Dominique Hautem, président de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises (CAPEB) dans la Marne © Radio France - Annelaure Labalette

Marne, France

En Champagne-Ardenne aujourd'hui, 90.000 artisans et commerçants sont affiliés au RSI, le régime social des indépendants, et Dominique Hautem le reconnaît : "l'annonce de sa suppression c'est vraiment une excellente nouvelle".

Depuis sa mise en place en 2006, le RSI était très décrié par les artisans et les commerçants. D'après le président marnais de la CAPEB, la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises, "il y avait sans arrêt des problèmes informatiques, et du coup, des retards de paiement, bref, c'était catastrophique".

Interview de Dominique Hautem, le président de la CAPEB dans la marne

Les grands changements avec la suppression du RSI

Le président de la CAPEB dans la Marne l'assure, il n'y aura pas d'augmentation de charges pour les petits commerçants et les artisans. L'autre point positif, c'est que la suppression du RSI pour passer au régime général va permettre aux entrepreneurs de se lancer sans avoir besoin de changer de caisse.

Pour Dominique Hautem, "ce qui est bien c'est que cette personne passera de salarié à travailleur indépendant dans une continuité qui va être fluide et ça, c'est une réelle simplification". La suppression du RSI va se faire progressivement sur les 2 ans à venir engendrant une baisse des cotisations de 200 millions d'euros qui compenseront l'augmentation de la CSG.

Concurrence déloyale?

On peut se poser la question. Les artisans classiques ne seront t'ils pas victimes de la concurrence déloyale sachant que les micro - entrepreneurs font le même travail mais avec moins de contraintes? Sur ce point, Dominique Hautem répond que la micro-entreprise est une idée extraordinaire pour devenir artisan, pour devenir une entreprise de droit commun. Et il ajoute: "au bout de 2 ans, il n'y a pas de raison que certain payent des charges et pas les autres".