Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ruée sur les appareils à raclette : le Morbier veut tirer son épingle du jeu !

-
Par , France Bleu Besançon

Alors que les ventes d'appareils à raclette sont en hausse depuis le confinement, la filière Morbier veut se faire entendre! Son représentant affirme qu'il n'y aura pas de pénurie de Morbier cet hiver... et que ce fromage est très bon fondu sur la charcuterie.

Une dizaine de raclettes différentes
Une dizaine de raclettes différentes © Radio France - Cathy Kerzerho

La filière Morbier réagit et tente de tirer son épingle du jeu, face aux informations sur la hausse des ventes d'appareils à raclette depuis le confinement. Certains articles évoquent même une éventuelle pénurie de fromage à raclette pour cet hiver, sans pour autant l'affirmer. Qu'à cela ne tienne, le Morbier saisit l'opportunité pour faire valoir son goût. "Savez-vous que le Morbier est un fromage excellent pour la raclette?" interpellent les représentants de l'AOP Morbier ce vendredi dans un communiqué.

Savez-vous que le Morbier est un fromage excellent pour la raclette?"

Pour eux, l'occasion est trop belle pour mieux se faire connaître. Et affirmer qu'il n'y a aucun risque de pénurie de Morbier cet hiver. "Depuis la rentrée, la production de lait et de Morbier est repartie à la hausse" confie le président de l'AOP Morbier, Joël Alpy, qui ajoute, pince-sans-rire : "alors rassurez-vous, il y aura bien du Morbier pour tout le monde cet hiver. En effet, il ne faut que 60 jours d'affinage pour réaliser un Morbier jeune, idéal pour la raclette."

Au passage, Joël Alpy remercie les consommateurs, puisque les ventes du Morbier augmentent depuis l'obtention de l'AOP et que le Jura a été pris d'assaut par les touristes en juillet et août 2020. Il salue donc "ceux qui sont venus dans le Jura et ceux qui achètent du Morbier chez leur fromager toute l'année."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess