Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Ruée sur le fioul, dans l'Indre les particuliers profitent du prix bas du pétrole pour remplir leur cuve

-
Par , France Bleu Berry

Les cours du pétrole se sont effondrés depuis le début de la crise sanitaire. Un phénomène qui entraine aussi une baisse du prix du fioul domestique. Dans l'Indre, les particuliers en profitent pour remplir leur cuve pour l'hiver. 

Avec le coronavirus, le pétrole a perdu 30% de sa valeur
Avec le coronavirus, le pétrole a perdu 30% de sa valeur © Maxppp - Julio PELAEZ

Les cours du pétrole se sont effondrés depuis le début de la crise sanitaire. Un phénomène qui entraine aussi une baisse du prix du fioul domestique. Les particuliers en profitent pour remplir leur cuve pour l'hiver. C'est le cas notamment à La Châtre ou Ardentes, où l'entreprise familiale "Aubrun carburant" fait face à une ruée vers le fioul. 

Cela fait plus de trois ans que le prix du pétrole n'avait été aussi bas

L'écart entre janvier et aujourd'hui se compte en centaines d'euros explique Aurore Mercier co gérante de d'Aubrun carburant : " Les prix ont baissé d'à peu près 300 euros. Aujourd'hui on en est à 0,70 euros le litre tandis qu'en janvier il était à un euros TTC".

Pour Aubrun carburant, c'est une aubaine, avec des prix aussi bas (-30% en moyenne) le fioul a la côte. "A ce prix le fioul redevient compétitif et c'est une bonne chose pour notre métier !" 

Vers une baisse de l'activité à la rentrée ?

Aurore Mercier s'attend tout de même à une baisse d'activité à l'automne : "les particuliers viennent remplir leur cuve pour l'automne/hiver. Donc le plein qu'ils font en ce moment ne sera pas à faire la saison prochaine. L'activité va baisser, il faut s'y attendre. On va devoir s'adapter pour lisser les comptes." 

Ceux qui ont profité de ces prix avantageux sont nombreux. Il faut dire qu'avec le déconfinement, la consommation de pétrole va reprendre. Les prix pourraient donc remonter bientôt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess