Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby F3 : Après Ricky Januarie, un deuxième champion du Monde Sisa Koyamaibole est recruté au RACC

-
Par , France Bleu Berry

Sisa Koyamaibole est un solide (1M92 pour 135kg), 3ème ligne centre Fidjien. Après être passé notamment par Toulon, le LOU, Bordeaux Bègles ou encore Brive (Top 14), ce 3ème ligne centre évoluait la saison dernière à Bergerac en fédéral 1. A 40 ans il ne prend pas sa retraite à Châteauroux.

Sisa Koyamailbole en compagnie de son président Alain Groulaud à sa droite et de son entraîneur William Donnart
Sisa Koyamailbole en compagnie de son président Alain Groulaud à sa droite et de son entraîneur William Donnart - dr

Il vaut mieux l'avoir dans son équipe que contre ! Sisa Koyamaibole malgré ses 40 printemps ne vient pas couler dans l'Indre des jours heureux après avoir joué au rugby pendant 20 ans ! Vous l'aurez compris, l'heure de la retraite n'a pas encore sonné pour ce solide Fidjien 1M92 pour 135Kg. Il a débuté sa carrière de rugbymen il y a seulement 20 ans en 2000. Avant, Sisa était judoka. A 20 ans donc il décide de se lancer et pas qu'un peu dans le rugby à 7. Et 12 mois plus tard, il décroche tenez vous bien un titre de champion du Monde de rugby à 7. Sisa Koyamaibole a également joué au Japon. Il est arrivé en Europe en 2007. Il a joué notamment à Parme puis arrive en France.

William Donnart, le nouvel entraîneur du Racc va diriger cette saison deux champion du Monde. Januarie champion 2007 avec l'Afrique du Sud et Koyamailbole champion du Monde de rugby à 7 en 2001
William Donnart, le nouvel entraîneur du Racc va diriger cette saison deux champion du Monde. Januarie champion 2007 avec l'Afrique du Sud et Koyamailbole champion du Monde de rugby à 7 en 2001 © Radio France - Sylvain ROGIE

Sisa Koyamaibole a évolué dans des clubs prestigieux du TOP 14 : Toulon, Le LOU (Lyon) Bordeaux ou encore Brive. Son entraîneur au Racc William Donnart l'avait croisé lors d'un tournoi de rugby à 7 qui regroupe les meilleures équipes du Monde : "J'ai rencontré Sisa Koyamaibole il y a plusieurs années sur une étape du Paris Seven, qui n'est autre qu'une étape du championnat du Monde de rugby à 7. Nous avions abordé la reconversion, à savoir que faire quand une carrière professionnelle en rugby s'arrête. Je lui avais posé la question suivante : Que veux tu faire dans 20 ans. Bosser dans un bureau ou dans un jardin ? Il m'avait répondu qu'il voulait travailler à l'air libre et dans un jardin. Et bien, Sisa ne sera pas salarié du Racc mais nous lui avons trouvé un emploi dans les espaces verts et dans l’aménagement paysager. J'en profite pour remercier mes nouveaux dirigeants pour le travail qu'ils ont pu faire pour recruter un tel joueur." 

Sisa Koyamailbole pose ici en plein centre ville de Châteauroux avec Stéphane un supporter du Racc
Sisa Koyamailbole pose ici en plein centre ville de Châteauroux avec Stéphane un supporter du Racc © Radio France - Sylvain ROGIE

L'équipe première du RACC va donc compter dans ses rangs deux champions du Monde excusez du peu. Après Ricky Januarie, champion du Monde en 2007 avec l'Afrique du Sud (Rugby à 15), et Sisa Koyamailbole, champion du Monde en 2001 (Rugby à 7). Alors forcément cela crée une émulation et une envie de se mesurer à ces deux champions. La preuve alors que les entraînement ne sont pas obligatoires en juillet, 30 joueurs viennent s'entraîner au stade des chevaliers à la grande satisfaction de William Donnart. Le Racc qui évoluera en Fédéral 3 est bien sur ambitieux. Mais l'objectif dans un premier temps c'est de jouer la qualification à savoir être dans les trois premiers à l'issue de la première phase. Les rugbymens Castelroussins débuteront d'ailleurs par du très lourd. Ils se déplaceront le 13 septembre à Tours l'un des favoris pour l'accession puis ils recevront Pithiviers au stade des Chevaliers. A coup sur il y aura beaucoup de monde pour cette première à domicile pour apercevoir Sisa Koyamailbole la nouvelle attraction pour cette nouvelle saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess