Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Rugby : l'avenir du Biarritz Olympique reste incertain

jeudi 31 mai 2018 à 22:55 Par Valérie Menut et Oihana Larzabal, France Bleu Pays Basque

Le clan des Hong Kongais a pris acte de la décision du duo Ledoux-Gufflet de jeter l'éponge. Ils restent néanmoins dans l'attente des formalités juridiques. Rien n'est acté et le temps presse.

Silence radio au BO, où l'incertitude demeure.
Silence radio au BO, où l'incertitude demeure. © Radio France - Jacques Pons

Biarritz, France

Enthousiastes, motivés et impatients "d'écrire de nouvelles pages" du BO, les "Hong Kongais" (Louis-Vincent Gave, Jean-Baptiste Aldigé et Jean-Jacques Netter) n'ont pas pour autant encore pris les rênes du club rouge et blanc. Si Bruno Ledoux et Benjamin Gufflet entendent leur "offrir " leurs parts , rien n'est pour l'instant officiel. Les mots ont été lâchés, mais rien n'est acté. Et les deux hommes sont restés muets toute la journée ce jeudi. Ce qui a soulevé quelques doutes. Parce que le temps presse. Le club est sous le coup d'une rétrogradation financière en Fédérale 1. Il a jusqu'à mardi pour faire appel.  Pour les Hong Kongais, il est donc "nécessaire de procéder aux formalités juridiques (...) d'ici la fin de la semaine".

Le communiqué des Hong Kongais  - Aucun(e)
Le communiqué des Hong Kongais -

Le personnel administratif du club, en grève depuis 3 jours, n'a reçu aucune notification, pas plus que les supporters. Le duo Ledoux-Gufflet suggère pourtant à Louis-Vincent Gave "qu'ils seraient heureux que tout ou partie desdites parts reviennent, à titre gracieux, aux cinq clubs de supporters". Pour AUPA BO, cela ressemble à une simple sortie médiatique, d'autant que l'association assiste déjà aux assemblées générales du club en tant que petit actionnaire. Les supporters d'AUPA BO, toujours sceptiques, ont prévu de se rassembler à Aguiléra ce vendredi à 18h.

AUPA BO appelle au rassemblement ce vendredi soir à Aguiléra - Aucun(e)
AUPA BO appelle au rassemblement ce vendredi soir à Aguiléra -