Économie – Social

Saâles, village alsacien au bord de la faillite

Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 24 mars 2016 à 18:32

La commune de Saâles dans la vallée de la Bruche
La commune de Saâles dans la vallée de la Bruche © Maxppp -

Le maire de Saâles (Bas-Rhin) lance un cri d'alarme. Il n'est pas en mesure de boucler son budget. Trop endetté, il ne peut plus emprunter pour sa commune de 840 habitants.

La commune de Saâles ne peut pas boucler son budget 2016. Maire de ce village du fin fond de la vallée de la Bruche depuis 21 ans, Jean Vogel a décidé de le faire savoir. Il veut dénoncer le manque d'équité entre les communes. Le phénomène s'est amplifiée depuis la baisse des dotations globales de fonctionnement décidée par l'Etat.

On a toujours compté nos sous

A Saâles pour s'en sortir cette année, il faudrait emprunter près de 150.000 euros, mais la localité est trop endettée pour le faire. Pourtant le village de 840 habitants n'a pas d'équipements coûteux : il n'a ni piscine, ni gymnase, ni médiathèque, ni salle des fêtes moderne. Mais il doit assumer des charges de centralité, les investissements dans les logements sociaux ou les travaux de mise en sécurité de l'axe trans-vosgien qui traverse le village.

"On a toujours compté nos sous, on essaie de faire au mieux avec le peu d'argent qu'on a", explique le pragmatique maire de Saâles, Jean Vogel. "Mais il faut qu'on arrête de nous imposer des normes, de nouvelles charges et il faut une équité de traitement entre les communes. On touche 35% de moins que la moyenne nationale au niveau de cette strate de la population, plus on est pauvre plus on nous en enlève".

Faire l'aumône pour boucler son budget

Aujourd'hui, Jean Vogel en est réduit à faire le tour des collectivités et à tabler sur les réserves parlementaires et aides diverses pour récolter les fonds nécessaires qui permettront tout juste de faire face aux dépenses imposées par la loi et par l'Etat.

Le maire de Saâles (2e à gauche) demande de l'aide à l'Etat - Radio France
Le maire de Saâles (2e à gauche) demande de l'aide à l'Etat © Radio France - Marie-Thérèse Koehler