Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Agrève : les salaisons Teyssier développent leur activité

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les salaisons Teyssier ont inauguré mercredi trois nouveaux séchoirs sur le site du col de Clavière à Saint-Agrève. L'entreprise veut développer son activité.

Les salariés des salaisons Teyssier devant le nouvel équipement de séchoirs
Les salariés des salaisons Teyssier devant le nouvel équipement de séchoirs © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Saint-Agrève, France

800 m² supplémentaires ont été construits sur le site de Saint-Agrève. Il s'agit de trois séchoirs qui peuvent permettre une augmentation de 60% de la production.  

Le créneau haut de gamme du marché du saucisson

L'entreprise Teyssier se positionne sur le marché haut de gamme.  A l'origine, une charcuterie traditionnelle fondée dans le centre de Saint-Agrève en 1871. Et le marketing de l'entreprise s'appuie fortement sur cette histoire pour vanter la qualité de ses produits. Teyssier produit 800 tonnes de saucisson par an, 100 tonnes de jambon sec IGP (indication géographique protégée) et 300 tonnes de charcuterie cuite (terrine, pâtés). Le directeur du site ne parle pas d'industrie mais d'atelier mécanisé avec de nombreuses manipulations manuelles, des boyaux d'origine naturelle. C'est une charcuterie traditionnelle qui produit de gros volumes. Teyssier n'est pas présent en grande surface. Ses clients, ce sont les boucheries/charcuterie. 

Un marché français contrasté

Le marché de la charcuterie est en baisse en France. En revanche, la vente de saucissons continue à progresser de 2 à 2,5 % par an. Teyssier veut développer aujourd'hui ses ventes de saucissons, son produit phare. Il va mettre sur le marché le 3 juin prochain, le coeur de Saint-Agrève, une tranche de saucisson en forme de coeur, idéal pour l'apéritif explique le charcutier. L'apéritif, c'est là que se consomme majoritairement le saucisson aujourd'hui, beaucoup plus que comme une entrée lors du repas.    

Une entreprise importante du plateau ardéchois

Teyssier emploie 90 personnes sur le site de Saint-Agrève. C'est le deuxième employeur de la commune après la société Eolane et ex-aequo avec l'hôpital de Moze. L'entreprise Teyssier embauche de 4 à 5 salariés par an.