Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Grève SNCF : les cheminots offrent le péage sur l'A4 à Saint-Avold

mardi 24 avril 2018 à 17:59 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Les cheminots de Moselle ont mené une opération "péage gratuit", mardi matin, sur l'A4 à la barrière de Saint-Avold. Une manière d'informer les usagers sur leur mouvement contre la réforme de la SNCF, et de faire un geste envers ceux qui doivent prendre leur voiture par manque de trains.

Une centaine de cheminots mosellans ont levé les barrières du péage de St Avold sur l'A4 durant deux heures mardi matin
Une centaine de cheminots mosellans ont levé les barrières du péage de St Avold sur l'A4 durant deux heures mardi matin © Radio France - Clément Lhuillier

Moselle, France

Bonne surprise, ce mardi, pour les usagers de l'A4 qui passaient par le péage de Saint-Avold. Entre 6h30 et 8h30, une centaine de cheminots mosellans les accueillaient avec drapeaux et tracts, mais surtout, avec les barrières levées et donc le péage gratuit. 

Une opération annoncée la veille par l'intersyndicale des agents de la SNCF en grève contre le projet de réforme de l'entreprise, destinée à informer les usagers sur leurs revendications. Un bon moyen aussi de soigner leur image auprès de certains usagers pénalisés dans leur quotidien par la grève des trains. 

Opération séduction et réhabilitation

Les automobilistes étaient donc incités à ne pas sortir leur carte bleue ou à ranger leur badge de télépéage. Si beaucoup ne s'arrêtaient pas pour dialoguer avec les cheminots, d'autres ont volontiers baissé leur vitre, souvent pour afficher leur soutien au mouvement de grève actuel.

On voulait alléger un peu la facture de ceux qui sont obligés de prendre leur voiture à défaut de train" (Christophe Achoub, délégué CGT Cheminots secteur de Thionville)

Les cheminots de Moselle en opération séduction auprès des usagers de l'A4

Les cheminots de Moselle ne mâchent pas leurs mots envers la direction de la SNCF et le gouvernement qui assurent que le mouvement s'essouffle. Ils ressentent aussi le besoin de rétablir "leur" vérité sur leurs conditions de travail et les acquis qu'ils défendent bec et ongle. "C'est scandaleux ce qui se passe en ce moment, peste Cédric, employé de la SNCF à l'infrastructure à Metz. Les gens nous regardent comme des extraterrestres, ils ont une image complètement fausse de l'entreprise. On ne part pas en retraite à 50 ans, et quand on part en retraite on a exactement la même chose que les gens du privé." 

Tractage des cheminots à la barrière de péage de St Avold sur l'A4  - Radio France
Tractage des cheminots à la barrière de péage de St Avold sur l'A4 © Radio France - Clément Lhuillier

Les syndicats promettent en tout cas de maintenir la pression, et réfléchissent à d'autres actions en faveur des usagers, dans les jours à venir.