Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Étienne aura bientôt son "petit Marché de Rungis"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le marché de gros de Saint-Étienne (Loire) est racheté par le promoteur immobilier Atrium. Le site va être entièrement reconstruit et l'offre, pour les grossistes, largement élargie.

Le futur marché de gros de Saint-Étienne
Le futur marché de gros de Saint-Étienne - Mairie de Saint-Etienne

Saint-Étienne, France

Le marché de gros de Saint-Etienne, situé dans le quartier du Soleil, va se transformer dans les deux prochaines années. La ville, propriétaire du site, le vend au promoteur immobilier Atrium qui souhaite en faire "un petit Marché de Rungis" avec une offre élargie et diversifiée.

Une perte de vitesse

Le marché de gros de la ville est en perte de vitesse depuis plusieurs années explique le Président d'Atrium Sébastien Barthélémy : "Les clients vont à Lyon parce que l'offre est beaucoup plus large, même des Clermontois passent devant et ne s'arrêtent pas [..] donc si l'offre est plus pertinente ils viendront chez nous".

Jusqu'à présent, seuls des fruits et légumes sont vendus sur le marché de gros de la rue Necker. À partir de 2022, l'offre sera élargie avec de la viande, du poisson, du vin, des fleurs etc. 

200 emplois créés

De sept fournisseurs réguliers, le marché de gros espère monter à une quinzaine d'exploitants d'ici deux ans. Le chiffre d'affaire, de 25 millions d'euros actuellement, devrait tripler selon le Président d'Atrium. C'est la société d'exploitation Green Market, filiale d'Atrium, qui va gérer les grossistes. Au total, 200 emplois devraient être créés.

Les travaux vont commencer en janvier 2020 pour une livraison espérée début 2022. L'actuel bâtiment, datant de 1972, va être démoli et quatre nouveaux vont sortir de terre. L'activité ne s'arrêtera pas le temps des travaux. Les grossistes déménageront dans le premier bâtiment qui sera construit.