Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Etienne : le futur centre commercial Steel ouvert en septembre ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est ce mercredi 13 mai qu'aurait du être inauguré le centre commercial et ses dizaines de boutiques et restaurants mais les travaux sont loin d'être terminés. Les futurs embauchés et les commerces patientent.

Le centre Steel n'a pas ouvert à la date prévue (ici en novembre 2019).
Le centre Steel n'a pas ouvert à la date prévue (ici en novembre 2019). © Maxppp - Rémy Perrin

Ce devait être une semaine historique pour le commerce à Saint-Etienne : l’inauguration du nouveau centre commercial Steel était prévu ce mercredi 13 mai mais elle est bien entendu repoussée à une date inconnue. Le chantier a repris depuis trois semaines mais à un rythme forcément plus lent qu’avant le confinement. Aujourd’hui beaucoup de questions se posent en matière d’emploi et d’un point de vue économique et la communication mené par Apsys autour du projet est très encadrée, voire cloisonnée.

Toute l’organisation était basée sur une ouverture le 13 mai. Aujourd’hui, officieusement, on parle plutôt d’une inauguration au mois de septembre. "Plusieurs semaines" avant de se positionner nous dit-on même. Le temps de terminer les travaux qui ont pris beaucoup de retard et qui se font dans des conditions dégradées par les mesures de lutte contre virus.

D’ici là, des centaines de personnes patientent : des hommes et des femmes qui devaient être embauchées dans les boutiques et les restaurants de Steel. Même chose pour les équipes chargées de la sécurité et du nettoyage. Au total près d’un millier de postes qui sont en sommeil. 

Des boutiques devaient quitter Saint-Chamond et le centre-ville de Saint-Etienne pour s’installer dans ce centre commercial. Déménagements repoussés avec les incertitudes et les adaptations que cela entraine. Selon nos informations, certaines enseignes de vêtement ont du contracter des emprunts de dizaines de milliers d’euros pour compenser l’absence de recettes et pouvoir payer des fournisseurs à qui des commandes avaient été faites, pour être fin prêts cette semaine et l’ouverture supposée en grandes pompes de Steel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess