Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Etienne : une application solidaire pour limiter le gaspillage alimentaire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Après une année de travail, la société Care-Eat lance une application pour réduire le gaspillage solidaire tout en étant solidaire : les invendus des commerçants sont proposés à des personnes à revenus modestes ou des étudiants. L'application Bon App'ethic est téléchargeable dès aujourd'hui.

L'application est lancée ce lundi 3 juin.
L'application est lancée ce lundi 3 juin. © Radio France -

Saint-Étienne, France

Depuis un an, la société Care-Eat travaille avec des professionnels de la restauration et des commerçants pour trouver des solutions afin de réduire le gaspillage alimentaire. Le fondateur de Care-Eat, Franck N'Ganiet, a remarqué que les commerçants sont dans l'ensemble très sensibles au gaspillage. Alors pour allier cette démarche avec une autre action, il lance l'application Bon App'ethic. Via cette plateforme, les invendus des commerçants sont proposés à des personnes dans le besoin et à des étudiants

Et le processus est bien rôdé : les commerçants qui ont acceptés de participer mettent en ligne les produits qu'ils n'utiliseront pas, choisissent une heure de collecte, et les bénéficiaires viennent retirer leur panier en magasin. "Aujourd'hui on part sur le principe que nos paniers ne sont accessibles que 5h avant le moment de la collecte, pour ne pas jouer avec des promotions déguisés. Ils ne sont visibles que pour les populations qui ont été qualifiées dans le besoin, ce sont uniquement les étudiants et les personnes sans emploi qui vont pouvoir acheter le panier", explique le fondateur de Care-Eat. Un justificatif est demandé aux personnes qui veulent bénéficier des paniers : une carte d'étudiant, une attestation Pôle emploi ou le quotient familial.

Créer du lien

Une initiative solidaire qui a séduit Guillaume, le gérant du Captain Donut. Il a souvent des produits en trop et il a rapidement adhéré au concept : "On produit pour la journée donc s'il en reste en fin de journée, c'est compliqué de les jeter et ça fait un peu mal au coeur de jeter de la marchandise". Cette application lui permet aussi de créer du lien avec les personnes qui vont venir chercher des invendus. Pour Karima, gérante de la Cantine numéro 10, c'est surtout le côté solidaire de la démarche qui l'a séduite : "ça me tenait à coeur, c'est vraiment dans l'esprit de vouloir aider et que la restauration soit accessible à tout le monde". 

Les paniers sont au prix de 1, 3 ou 5 euros. S'ils ne sont pas réservés 2h avant la collecte, les paniers deviennent visibles pour le grand public, afin que tous les invendus trouvent preneurs. L'application Bon App'ethic est gratuite, elle se trouve sur la plateforme Androïd, et d'ici quelques jours sur Apple.