Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Étienne : une coach professionnelle pour les salariés (et les patrons) en burn-out

dimanche 8 octobre 2017 à 20:33 Par Jules Brelaz, France Bleu Saint-Étienne Loire

A l'occasion de la Semaine pour la qualité de vie au travail (9-13 octobre), Patricia Weber nous ouvre sa boîte à outil pour lutter contre l'épuisement professionnel. Cette coach intervient dans les entreprises de la Loire "pour prévenir des catastrophes". Et elle ne manque pas de travail.

"Un management de qualité, ça s'apprend ?" est le thème de la Semaine pour la qualité de vie au travail.
"Un management de qualité, ça s'apprend ?" est le thème de la Semaine pour la qualité de vie au travail. © Maxppp -

Saint-Étienne, France

"Le travail, c'est la santé" dit le dicton. "Non pas du tout" corrigent en cœur les salariés croisés dans les rues de Saint-Etienne. "On nous en demande beaucoup et on n'est pas des robots, il arrive un moment où ça lâche" explique Stéphanie, employée dans la Fonction publique victime d'un burn-out. "Y a pas que les salariés, les chefs d'entreprise aussi" confie Patrick, patron d'une TPE dans le bâtiment.

Les cas d'épuisement professionnel sont si nombreux que le CHU de Saint-Etienne a ouvert récemment des consultations dédiées. Le Professeur Luc Fontana, chef du service de santé au travail, soigne des salariés atteint de "syndrome dépressif, danxiété, de stress, de burn-out, tous les secteurs professionnels sont touchés, que ce soit public ou privé. Le premier traitement c'est l'arrêt de travail, la prise en charge médicamenteuse ou avec un suivi psychiatrique, voire envisager de quitter l'entreprise."

"Comment ça va ? Comme un lundi !"

"Casque Bleu" du monde du travail, Patricia Weber est appelée à la rescousse quand des collègues se font la guerre. Psychologue et coach professionnel certifiée par l'Institut de Coaching de Genève, cette thérapeute intervient dans les situations de crise. Et souvent les premiers échanges avec les salariés en disent long sur le malaise ambiant.

"Comment ça va ? Comme un lundi ! Mais si tous les lundis, tout le monde dit comme un lundi, ça va être terrible toute la semaine. En fait ce qu'il faut comprendre, c'est que la violence dans le monde du travail a un impact réel sur la personne. C'est-à-dire qu'elle n'existe plus. Elle peut être au bord du suicide. C'est comme si il y avait une partie d'elle qui mourrait."

"L'entreprise, ce n'est pas votre vie !"

Patricia Weber conseille la même chose aux salariés et aux patrons malades de leur travail. "Le remède ? C'est déjà d'apprendre à communiquer différemment, à lâcher prise. Détendez-vous, reposez-vous la tête. L'entreprise, ce n'est pas votre vie !"

"Au Canada, ils mettent des salles de sport dans les entreprises. Je connais quelqu'un qui travaille dans un laboratoire là-bas et ça veut dire que s'il a envie de cogner sur son collaborateur, il va aller faire du sport !"