Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Saint-Herblain : des profs dorment au collège contre la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Loire Océan

Plutôt que faire grève contre la réforme des retraites, des profs du collège Ernest Renan de Saint-Herblain ont dormi dans leur établissement dans la nuit de jeudi à vendredi.

Des enseignants du collège Ernest Renan de Saint-Herblain avant leur nuit dans l'établissement
Des enseignants du collège Ernest Renan de Saint-Herblain avant leur nuit dans l'établissement - DR

Saint-Herblain, France

Avant la septième journée de grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites ce vendredi, des profs du collège Ernest Renan de Saint-Herblain ont décidé de dormir dans leur établissement

On compte les jours de grèves et les jours qui nous restent jusqu'au brevet

Ils ont décidé de faire ça pour permettre aux enseignants de se mobiliser plus facilement. Certains n'ont en effet plus les moyens de faire grève après plus d'un mois et demi de protestation. Ça permet aussi de ne pas pénaliser les élèves. "Les journées de grève se sont accumulées, c'est difficile. Et certains collègues ont aussi du mal à faire grève certains jours parce qu'ils ont des projets avec leurs élèves", explique Samy Bridji qui fait partie des enseignants qui ont dormi au collège. "On compte les jours de grève et on compte aussi les jours qui nous restent jusqu'au brevet".

Pas convaincus par les annonces

D'après les syndicats enseignants, la réforme ferait baisser d'environ 30% le montant des pensions. Les annonces du ministre de l'Éducation sur des revalorisations de salaires n'a pas permis de les rassurer : "les quelques chiffres annoncés, partiels et flous, sont très largement insuffisants pour compenser les pertes attendues".

Les enseignants du collège Ernest Renan ont aussi prévu de participer à la manifestation prévue ce vendredi matin à Nantes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu