Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Lô : Burger King recrute 65 personnes

mardi 11 septembre 2018 à 10:51 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Cotentin

Le futur Burger King de Saint-Lô recrute 65 employés pour l’ouverture d’ici la fin d’année à la place de l’actuel Quick en face du Leclerc d’Agneaux.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Gérard Houin

Saint-Lô, France

Ils risquent de partir comme des petits pains... 65 postes sont à pourvoir au futur Burger King de Saint-Lô. L'enseigne de fast-food remplacera le Quick en face du Leclerc d'Agneaux d'ici la fin d'année et cherche 65 collaborateurs. 50 en CDI et 15 en CDD de 6 mois, le plus tôt possible.

Pour postuler, c'est simple : il faut passer par le Pôle Emploi de Saint-Lô. Il y a une réunion collective d'informations tous les jeudis pour en savoir plus sur les profils recherchés et pour postuler si cela vous intéresse. Ensuite les candidats sélectionnés seront convoqués pour un recrutement par simulation. Il s’agit en fait d’un test, dans le Pôle Emploi, qui consiste en une petite série d'exercices adaptés à chaque type de poste : cuisine ou caisse par exemple notamment.

Des temps partiels de 24h minimum

Pour ceux qui auront fait leur preuve, il y aura ensuite un entretien plus classique puis les embauchés seront formés. Des sessions cinq ou deux semaines en fonction du poste décroché. Les 65 emplois sont tous des temps partiels, de 24h minimum mais cela peut être plus, en fonction des besoins en fait.  Et puis les nouveaux employés travailleront avec les 25 salariés actuels de Quick qui veulent rester dans l'établissement et que Burger King garde.