Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A Saint-Lô, le rush de Noël à la plateforme courrier de La Poste

mercredi 23 décembre 2015 à 21:13 Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin

Dernière ligne droite pour les 193 agents de la plateforme courrier de La Poste à Saint-Lô. Entre le 1er et le 22 décembre, le centre a traité quelques 17500 colis : un chiffre en hausse de 4% par rapport à la même période l'an passé.

La plateforme de Saint-Lô a traité 17500 colis entre le 1er et le 22 décembre
La plateforme de Saint-Lô a traité 17500 colis entre le 1er et le 22 décembre - DR (Philippe LAISNEY)

Saint-Lô, France

Il est 8h15 à la plateforme de préparation et de distribution du courrier (PPDC) La Poste de Saint-Lô. Le ballet des 52 camionnettes bat son plein. Christelle s'apprête à commencer sa tournée. Une tournée qui va la mener de l'avenue de Paris à Agneaux. Dans son "Jumpy", des colis. Beaucoup de colis. "Cette année, on a beaucoup de volumineux", constate la factrice. Sa mission : tout caser dans son coffre. "Avec les collègues, on dit qu'on joue à Tétris (le célèbre jeu de briques)", sourit-elle. Pour elle, c'est mission accomplie : parée pour le départ ! "On n'a pas le temps d'essayer de deviner ce que ces paquets peuvent contenir, mais on essaye de faire des heureux", ajoute-t-elle. Et quand on lui dit qu'elle est une sorte de "lutin du Père Noël" ? "Oui, mais on n'a pas les rennes !", rigole la salariée.

"C'est vrai qu'on relaie le Père Noël dans sa tâche", explique Hubert Fauvel, responsable production du site. Chaque jour, les facteurs couvrent 57 communes et font au total 3000 kilomètres : l'équivalent d'un Saint-Lô-Marseille aller-retour ! Avec Noël, on observe de plus en plus de colis : "au total, la plateforme en a traité 17 500 entre le 1er et le 22 décembre. 

"Les lutins du Père Noël, mais sans les rennes !"

Le trafic colis a augmenté de 4% par rapport à l'année dernière", note le responsable. "Chaque matin, ce sont 2 semis-remorques , en plus des 5 habituels, qui sont traités par les agents", ajoute Hubert Fauvel. En distribution, le trafic est multiplié par 2 voire 3 certains jours. Plus de colis, moins de courrier : tout se compense. 

Le rush pour les derniers colis

Petits miracles

Décembre, c'est un mois crucial pour la Poste : le groupe réalise 20% de son chiffre d'affaires au niveau national dans cette branche "colis". Même s'il doit faire avec la concurrence des Points Relais. Pour faire face au rush, un dispositif spécial est mis en place dès le 25 novembre : un CDD a été embauché et des cadres viennent plus tôt pour aider au tri. 

"J'ai vu un client aux anges : son enfant allait avoir son cadeau. C'était un petit miracle !"

Et puis Noël, c'est un moment où il y a également des "petits miracles". Comme l'an dernier où Hubert Fauvel fait rouvrir l'agence de Saint-Lô... pour un Chronopost. "Le client n'était pas présent au moment où le livreur est passé. Je lui ai promis qu'il allait avoir son colis à temps", sourit le responsable. "C'était un cadeau prévu pour un enfant. Commande de dernière minute, donc peut-être un peu de négligence. Mais j'ai vu un client aux anges : son enfant allait avoir son cadeau. c'était un petit miracle !', ajoute Hubert Fauvel.

Le "petit miracle de Noël" d'Hubert Fauvel

Un centre saint-lois qui reste ouvert jusqu'à 16 heures le 24 decembre.