Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Saint-Malo : près de 50 gilets jaunes mobilisés en soutien de deux employés de Cora licenciés

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Ils étaient 50 à manifester ce dimanche 26 mai devant le Cora de Saint-Jouan-des Guérets près de Saint-Malo. Essentiellement des gilets jaunes qui soutiennent les deux employés de Cora licenciés pour faute grave après avoir refusé de travailler le dimanche

Les gilets jaunes ont filtré l'entrée du parking de Cora
Les gilets jaunes ont filtré l'entrée du parking de Cora © Radio France - Maxime Bossonney

Saint-Jouan-des-Guérets, France

"Honte à vous !" En plus d'alpaguer le directeur du Cora de Saint-Jouan-des-Guérets, les gilets jaunes venus de Saint-Malo mais aussi de Rennes ont directement interpellé les clients du magasins. "Honte à ceux qui font leur course le dimanche" disent-ils en pointant du doigt les automobilistes qui essayent d'accéder au parking du centre commercial.

Car au-delà d'un rassemblement de soutien envers deux salariés du Cora licenciés pour faute grave après avoir refusé de travailler le dimanche, c'est le travail dominical en lui-même qui est critiqué par les manifestants.

Des syndicats étaient aussi présents - Radio France
Des syndicats étaient aussi présents © Radio France - Maxime Bossonney

Pas touche au dimanche

"Le dimanche c'est le seul jour de la semaine consacré à la famille" estime Michel, gilet jaune et militant de l'association Attac.  C'est en effet le message que veut faire passer les gilets jaunes en filtrant les accès au supermarché. Pour Emile, retraité, "le dimanche est sacré, il y a tous les autres jours de la semaine pour faire ses courses" dit-il.

Des gilets jaunes rassemblés aussi contre le travail dominical - Radio France
Des gilets jaunes rassemblés aussi contre le travail dominical © Radio France - Maxime Bossonney

"Ces grandes sociétés empiètent sur le quotidien des employés" crie un gilet jaune dans un mégaphone, devant les portes d'entrées du Cora bien gardées par une vingtaine de gendarmes. Et en même temps, à en croire les manifestants, les salariés n'ont pas le choix. Selon Sabrina, anciennement employé de Cora, licenciée aussi pour faute grave après une erreur de pointage, "la direction fait le ménage, le discours qu'on nous tient c'est "si vous n'êtes pas content de travailler le dimanche la porte est grande ouverte"" explique-t-elle.

Gros dispositif de la gendarmerie pour éviter les infiltrations dans le supermarché - Radio France
Gros dispositif de la gendarmerie pour éviter les infiltrations dans le supermarché © Radio France - Maxime Bossonney

Quant à Michel, il a peur que ce genre de pratique ne s'étende sur la zone touristique malouine. "Pourquoi pas dire à Saint-Malo pour accueillir les touristes les magasins doivent ouvrir 24h/24 et 7 jours sur 7, être à leur disposition en permanence."

De son côté la direction de Cora refuse toujours de communiquer. Actuellement des négociations sont en cours avec la direction et les syndicats. S'il n'y a pas d'accord à l'amiable trouvé, les deux employés porteront l'affaire aux prud’hommes.