Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Saint-Mars-la-Jaille : 21 salariés d'un atelier de découpe de volaille testés positifs au coronavirus

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
Vallons-de-L'Erdre

Un tiers des salariés de l'entreprise STVO à Saint-Mars-la-Jaille (Loire-Atlantique) ont été testés positifs au coronavirus. La direction a décidé de suspendre l'activité des ateliers de découpe pour 15 jours.

Les locaux de l'entreprise STVO à Saint-Mars-la-Jaille.
Les locaux de l'entreprise STVO à Saint-Mars-la-Jaille. © Radio France - Capture d'écran Google Maps

Un foyer de contamination au coronavirus a été détecté cette semaine dans l'entreprise STVO, pour Société de Transformation des Volailles de l'Ouest, à Saint-Mars-la-Jaille près d'Ancenis. Un dépistage massif a été organisé ce mardi parmi la soixantaine de salariés présents après la découverte de deux cas dans l'entreprise. Et 21 des tests sont revenus positifs, soit un tiers de l'effectif.

Les salariés contaminés travaillaient tous dans l'atelier de découpe et de volaille. "On a donc décidé de suspendre les activités de cet atelier pour une durée de quinze jours, indique la direction de STVO. Évidemment, les salariés testés positifs sont placés en quarantaine, mais comme nous suspendons l'activité, il n'y a personne sur place sauf les services d'expédition pour la viande que nous avons déjà en stock, et ce sont des personnes qui ne sont évidemment pas positives."

La direction de STVO assure avoir pris des mesures "drastiques" et "strictes" contre la propagation du coronavirus dès la fin du mois de mai, avec notamment le port du masque obligatoire "dès la sortie du véhicule" et se dit "surprise" par l'ampleur de la contamination. L'Agence régionale de Santé des Pays-de-la-Loire, de son côté, indique que la recherche des cas contacts est en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess