Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Saint-Nazaire-en-Royans : nouvelle mobilisation contre le projet de carrière

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Les habitants de Saint-Nazaire-en-Royans appelés à nouveau à descendre dans la rue ce samedi pour s'opposer à l'installation d'une carrière de pierres à l'entrée de la commune, sur le Mont Vanille.

Le Mont Vanille, à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme), où pourrait s'installer une carrière de pierres
Le Mont Vanille, à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme), où pourrait s'installer une carrière de pierres © Radio France - Nathalie Rodrigues

Les opposants au projet de carrière sur le Mont Vanille à Saint-Nazaire-en-Royans (Drôme) manifestent ce samedi à partir de 14h45 sur la plage de la commune. La contestation s'était tassée pendant le confinement, et entre temps, les opposants au projet ont également remporté les élections municipales. Une victoire qui ne permet pas pour autant de mettre un terme au projet. En effet, il existe une "continuité" au sein des institutions : le nouveau maire est tenu par les procédures engagées par son prédécesseur. Cette règle s'applique à la promesse de vente de terrains faite au futur exploitant de la carrière. 

Désormais, la municipalité de Saint-Nazaire-en-Royans est officiellement contre la carrière de pierre, une délibération a été votée en ce sens lors du tout premier conseil municipal. "En tant qu'élus, maintenant, on peut porter un message auprès de la préfecture et dire : attention ce n'est peut-être pas un choix judicieux", explique le maire Rémi Saudax. 

Mais ce nouveau rapport de force suffira-t-il à obtenir l'abandon de la carrière ? L'enquête publique sur le projet de construction est terminée et le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable, avec quatre recommandations. Il demande notamment un aménagement de la route départementale pour rendre la sortie de camion moins accidentogène et que les tirs de mines soient à des dates et heures fixes. C'est désormais à la préfecture de donner ou non son feu vert.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu