Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Saint-Nazaire : la construction d'un nouveau géant des mers débute aux chantiers de l'Atlantique

Par

Le croisiériste MSC annonce ce lundi le début des travaux du MSC Euribia aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Naizaire. Le paquebot, livré en 2023, sera propulsé au GNL comme le MSC World Europa, toujours en construction. Le coût de ce géant des mers est estimé à plus d'un milliard d'euros.

MSC Croisières et les Chantiers de l'Atlantique ont annoncé, ce lundi, le début de la construction d'un nouveau paquebot de croisière qui entrera en service en 2023. MSC Croisières et les Chantiers de l'Atlantique ont annoncé, ce lundi, le début de la construction d'un nouveau paquebot de croisière qui entrera en service en 2023.
MSC Croisières et les Chantiers de l'Atlantique ont annoncé, ce lundi, le début de la construction d'un nouveau paquebot de croisière qui entrera en service en 2023. © AFP - Franck Dubray

La découpe de la première tôle s'est déroulée, ce lundi aux Chantiers de l'Atlantique de Saint-Nazaire. Cette tradition marque le début du chantier de construction du MSC Euribia , géant des mers dont le coût est estimé à plus d'un milliard d'euros, qui entrera en service en 2023. Qualifié de navire "parmi les plus innovants de sa catégorie", le dernier né de la flotte de MSC Croisières sera propulsé au gaz naturellement liquéfié, tout comme son grand frère, le MSC World Europa actuellement en construction. 

Publicité
Logo France Bleu

Des émissions carbone moins importantes 

"Ce navire bénéficie de technologies de pointe et des dernières avancées environnementales, assure le croisiériste. Ses émissions carbone sont ainsi encore plus faibles que les principaux navires de croisière propulsés au GNL, qui reste à date, pour l'ensemble du secteur maritime, le carburant le plus respectueux de l'environnement." Le numéro un mondial du secteur assure que le MSC Euribia aura des rejets d'oxydes de soufre dans l'atmosphère 99% moins importants que les navires d'aujourd'hui et des émissions de particules fines en chute de 98%.

Il sera l'un des navires contemporains les plus performais au monde en matière environnementale.

Livré en 2023 par les Chantiers de l'Atlantique, ce paquebot au GNL pouvant embarquer jusqu'à 6.700 passagers sera le deuxième construit à Saint-Nazaire pour MSC. Il bénéficiera, en outre, d'un système de branchement à quai pour permettre l'arrêt des moteurs à quai, d'un système avancé de traitement des eaux usées ou encore de dispositifs "de gestion du bruit sous-marin". "Il sera l'un des navires contemporains les plus performais au monde en matière environnementale", promet Perfrancesoco Vago, le président exécutif du groupe. En parallèle, le chantier du MSC World Europa, futur plus gros paquebot d'Europe, se poursuit et doit se terminer en octobre 2022, quelques mois seulement avant le début de la construction d'un troisième navire au GNL, en 2023.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu